Un châ­teau et une vo­le­rie chou­chou­tés

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Pays D'astrée -

La so­cié­té ci­vile im­mo­bi­lière et l’as­so­cia­tion Ada­mas, res­pon­sables du châ­teau Saint­Anne, ont convié leurs adhé­rents à suivre les dif­fé­rents bi­lans de leurs as­sem­blées gé­né­rales, sa­me­di 11 juin. Jean­Charles Rus­sier, gé­rant et Louis Bou­chet, ad­mi­nis­tra­teur, ont ani­mé l’as­sem­blée.

Créée en 1968 (elle fê­te­ra son ju­bi­lé d’or en 2018), la so­cié­té ci­vile im­mo­bi­lière n’a eu de cesse de re­mettre en va­leur le châ­teau Saint­Anne. L’as­so­cia­tion Ada­mas, fon­dée en 1988, un an après l’ou­ver­ture de la vo­le­rie, est ac­ces­sible à toute per­sonne sou­hai­tant s’in­ves­tir dans la sau­ve­garde de ces vieilles pierres. En 2016, les fon­da­tions de la cour sud ont été conso­li­dées et des tra­vaux de ma­çon­ne­rie se sont dé­rou­lés sur la tour ouest.

De nom­breux tra­vaux pré­vus en 2017

Il fau­dra conti­nuer à ren­for­cer les murs, faire des joints, dé­ga­ger le lierre. La grande sa­tis­fac­tion de cette an­née vient de la cou­ver­ture de la tour Nord, un chan­tier me­né et fi­nan­cé par les lo­ca­taires­gé­rants de la vo­le­rie, la fa­mille Meyer, avec l’aide de la Ré­gion. Sté­phane Meyer, le « sei­gneur du lieu » et di­rec­teur de la Vo­le­rie, a rap­pe­lé que 2016 a été une an­née moyenne beau­coup de spec­tacles ayant été an­nu­lés en rai­son des in­tem­pé­ries. 18.000 vi­si­teurs ont tout de même fran­chi les portes, ce qui en fait un des sites les plus vi­si­tés de la Loire. Ces an­nu­la­tions n’ont dé­sor­mais plus lieu d’être puisque cer­tains spec­tacles peuvent se dé­rou­ler dans la tour cou­verte en cas de pluie.

Sté­phane Meyer nour­rit tou­jours de nom­breux pro­jets dont le ré­amé­na­ge­ment de la tour avec l’aigle royal. Il a aus­si an­non­cé que Fred, le vau­tour fauve, al­lait prendre sa re­traite et se­rait rem­pla­cé en dé­but d’au­tomne. Louis Bou­chet a rap­pe­lé que la to­ta­li­té des loyers ver­sés par les gé­rants était dé­diée aux in­ves­tis­se­ments né­ces­saires pour le bon fonc­tion­ne­ment des lieux. L’équipe s’est ré­jouie de l’ar­ri­vée de plu­sieurs per­sonnes qui ra­jeu­nissent la struc­ture. ■

MO­TI­VÉE. Une équipe qui veille à la des­ti­née du site Saint- Anne.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.