En route pour l’As­sem­blée na­tio­nale

Ju­lien Bo­rowc­zyk, dé­pu­té La Ré­pu­blique en marche (REM), sié­ge­ra dès mar­di pro­chain

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Zapping - Ro­dolphe Mon­ta­gnier ro­dolphe.mon­ta­gnier@cen­tre­france.com

Lar­ge­ment élu dans la 6e cir­cons­crip­tion de la Loire, Ju­lien Bo­rowc­zyk a dé­jà tra­vaillé sur ses pre­miers dos­siers, trou­vé deux col­la­bo­ra­teurs et cherche une per­ma­nence à Mont­bri­son. Alors qu’il dé­cou­vri­ra l’Hé­mi­cycle lors de la ses­sion de ren­trée, mar­di 27 juin, le suc­ces­seur de Paul Sa­len en­tend conser­ver son ac­ti­vi­té de mé­de­cin li­bé­ral à Sa­vi­gneux.

En­core deux jours de calme re­la­tif pour Ju­lien Bo­rowc­zyk qui est at­ten­du à l’As­sem­blée na­tio­nale, à Pa­ris, ce sa­me­di 24 juin pour un week­end de for­ma­tion. Le nou­veau dé­pu­té de la sixième cir­cons­crip­tion de la Loire a dé­jà fait un al­ler­re­tour entre le Fo­rez et le pa­lais Bour­bon, mer­cre­di 21 juin. « C’est là qu’on de­vait nous re­mettre notre car­table et notre goû­ter », se mo­quait­il, sou­rire aux lèvres, quand nous l’avons ren­con­tré, au len­de­main de son élec­tion.

Paul Sa­len lui a ap­pris sa vic­toire

C’est Di­no Ci­nié­ri, an­cien maire de Fir­mi­ny qui siège dans l’hé­mi­cycle de­puis 2002 et qui a de­van­cé Da­vid Kauf­fer (La Ré­pu­blique en marche, REM) de seule­ment 99 voix di­manche der­nier sur la qua­trième cir­cons­crip­tion, qui a briè­ve­ment ex­pli­qué à ses nou­veaux col­lè­ gues ce qui les at­ten­dait. Les six dé­pu­tés li­gé­riens (lire ci­après) se sont re­trou­vés au mi­cro de France bleu Saint­Étienne Loire lun­di ma­tin ; l’oc­ca­sion d’échan­ger sur un mode plus doux que du­rant la courte cam­pagne. Ils vont sié­ger côte à côte, ou presque ­ pen­dant les cinq pro­chaines an­nées de la XVe lé­gis­la­ture de la Ve ré­pu­blique. Tous ont ren­dez­vous avec les 571 autres dé­pu­tés de France, mar­di 27 août à 15 heures. Lors de cette ses­sion inau­gu­rale, ils éli­ront le pré­sident de la nou­velle as­sem­blée. D’ici là, Ju­lien Bo­rowc­zyk et les « ma­cro­nistes » li­gé­riens de­vront as­si­mi­ler un maxi­mum d’in­for­ma­tions sur le fonc­tion­ne­ment ain­si que sur les us et cou­tumes à la chambre basse.

Comme tout le monde s’y at­ten­dait, compte te­nu des quelque 8.000 voix d’avance en­re­gis­trées lors du pre­mier tour, le mé­de­cin de Sa­vi­gneux a ai­sé­ment rem­por­té le deuxième scru­tin des élec­tions législatives mar­qué, ici comme ailleurs, par un taux re­cord d’abs­ten­tion (58,26 %). Même si Paul Sa­len a rat­tra­pé une par­tie de son re­tard, le dé­pu­té sor­tant Les Ré­pu­bli­cains (LR) a dû se ré­soudre à l’évi­dence : comme nombre de ses an­ciens col­lègues, il a été em­por­té par la vague La Ré­pu­blique en marche.

« C’est Paul Sa­len qui m’a ap­pris que j’avais ga­gné, ex­plique Ju­lien Bo­rowc­zyk. Quand j’ai re­çu son mes­sage, je sa­vais que j’avais un peu d’avance mais il nous man­quait les chiffres d’An­dré­zieux­Bou­théon. » Là, comme dans bon nombre d’autres com­munes du Fo­rez, (plus de 1.100 suf­frages à Mont­bri­son, plus de 170 à Feurs, plus d’une ving­taine à Boën­sur­Li­gnon…), le can­di­dat REM a as­ sez lar­ge­ment de­van­cé son ad­ver­saire. Plus de 5.500 voix d’écart au fi­nal et la sa­tis­fac­tion pour le dé­sor­mais an­cien dé­pu­té d’avoir ga­gné à Veauche, sa ville na­tale, et à Montrond­lesBains, com­mune où il fut élu et où il ré­side à présent, en guise de ba­roud d’hon­neur.

Dé­jà bien sol­li­ci­té

La ten­sion de la cam­pagne apai­sée, les deux hommes ont pré­vu de dé­jeu­ner en­semble cette se­maine. Paul Sa­len de­vrait évo­quer quelques dos­siers qui lui tiennent à coeur, dos­siers que pro­met de re­prendre et de pour­suivre Ju­lien Bo­rowc­zyk. En fait, ce der­nier a dé­jà com­men­cé à tra­vailler comme sur Sai­ra seats, fa­bri­cant fran­çais de sièges pour le sec­teur fer­ro­viaire en­traî­né par la faillite de son ac­tion­naire ita­lien, le groupe Tos­so­ni.

Les sol­li­ci­ta­tions n’ont pas tar­dé. Ce jeu­di ma­tin, le nou­veau dé­pu­té a ca­lé un ren­dez­vous avec un maire d’une pe­tite com­mune du Fo­rez, lui aus­si confron­té à un pro­blème éco­no­mique. Re­con­nais­sant un « ré­sul­tat du scru­tin sans ap­pel », Ch­ris­tophe Ba­zile, lui, a dit « at­tendre du can­di­dat de La Ré­pu­blique en marche qu’il se mette très ra­pi­de­ment au ser­vice de tous. À Mont­bri­son, les dos­siers ur­gents ne manquent pas », a pour­sui­vi le maire de la sous­pré­fec­ture de la Loire qui avait sou­te­nu… Paul Sa­len. Et de ci­ter l’avenir du Centre hos­pi­ta­lier du Fo­rez, la ré­forme des rythmes sco­laires et son fi­nan­ce­ment, le mode de com­pen­sa­tion de la sup­pres­sion de la taxe d’ha­bi­ta­tion, la construc­tion de l’A45 in­dis­pen­sable au dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique…

Un dé­jeu­ner entre le nou­veau dé­pu­té et son pré­dé­ces­seur

Le Doc­teur Bo­rowc­zyk veut conti­nuer à consul­ter

Pour se lan­cer dans tous ces « chan­tiers », le nou­vel édile sa­vi­gno­lais a dé­jà com­men­cé à consti­tuer une équipe. Ses deux pre­miers col­la­bo­ra­teurs, une étu­diante et un spé­cia­liste de la com­mu­ni­ca­tion fo­ré­ziens, sont is­sus de l’équipe qui l’a ac­com­pa­gné et sou­te­nu pen­dant sa cam­pagne. Ju­lien Bo­rowc­zyk cherche main­te­nant un lo­cal à louer pour ins­tal­ler sa per­ma­nence à Mont­bri­son. Il lui faut aus­si fi­na­li­ser l’ac­cord avec le confrère dé­jà pres­sen­ti qui le rem­pla­ce­ra, par­tiel­le­ment, à son ca­bi­net. Car fi­dèle à ses en­ga­ge­ments d’homme is­su de la so­cié­té ci­vile, il conti­nue­ra à exer­cer son mé­tier. « Je veux voir des pa­tients et gar­der un contact avec la réa­li­té. »

Lun­di der­nier, une dou­zaine d’heures après son élec­tion, il a aus­cul­té plu­sieurs per­sonnes et ce di­manche, il a pro­mis qu’il se­rait présent en tant que mé­de­cin bé­né­vole pour la course du Vi­zé­zy. Là en­core, un en­ga­ge­ment vis­à­vis des Sports ath­lé­tiques mont­bri­son­nais (SAM). Même si ce­la lui coûte un al­ler­re­tour en TGV entre Pa­ris et le Fo­rez di­manche, son deuxième et der­nier jour de for­ma­tion. ■

EN MARCHE. À Mont­bri­son, Ju­lien Bo­rowc­zyk a éga­le­ment lar­ge­ment de­van­cé Paul Sa­len, dé­sor­mais ex-dé­pu­té de la Loire.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.