Qui était Jean-Bap­tiste d’Al­lard ?

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Faits Divers - Justice -

À la Ré­vo­lu­tion fran­çaise, Jean-Bap­tiste d’Al­lard a 20 ans. Il sert dans l’ar­mée royale et par­ti­cipe, en 1793, à la dé­fense de Lyon as­sié­gée par les ré­vo­lu­tion­naires. Quand la Ter­reur s’ins­talle, il se cache dans son châ­teau de Cha­zelles-sur-La­vieu. À 40 ans, il met en oeuvre son pro­jet : construire un hô­tel par­ti­cu­lier et amé­na­ger les jar­dins. En bor­dure d’un do­maine de 30.000 m2, dont l’ac­tuel jardin d’Al­lard n’est qu’une par­tie, il fait édi­fier une bâ­tisse, ac­tuel Mu­sée d’Al­lard. Dans son jardin ir­ri­gué par ca­naux et peu­plé de che­vreuils, il ins­talle plantes exo­tiques, grotte, pa­villon chi­nois... Son mu­sée per­son­nel com­porte des mil­liers d’ob­jets ou ani­maux em­paillés, ache­tés à prix d’or. À son dé­cès, en 1848, il lègue son « ca­bi­net de cu­rio­si­tés » à sa ville na­tale et fi­nance la construc­tion de la Pro­vi­dence de Ri­gaud (ly­cée pro­fes­sion­nel) pour re­cueillir les or­phe­lines et leur don­ner un mé­tier. La Ville ac­quiert la pro­prié­té en 1853 et le jardin ouvre au pu­blic en 1857.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.