Ce jour où la ville se­ra cou­pée en deux

Le Dé­par­te­ment re­prend l’en­ro­bé des bou­le­vards mer­cre­di 26 juillet entre 7 et 20 heures

Le Pays Roannais (Montbrison) - - La Une - Lae­ti­tia Co­hen­det lae­ti­tia.co­hen­det@cen­tre­france.com

MONT­BRI­SON. Le con­seil dé­par­te­men­tal va re­prendre tout l’en­ro­bé des bou­le­vards La­chèze, Cha­vas­sieu et Pré­fec­ture mer­cre­di 26 juillet.

PER­TUR­BA­TION. Ce jour­là, la cir­cu­la­tion sur les grands axes se­ra to­ta­le­ment in­ter­dite, obli­geant les ha­bi­tants à contour­ner la cein­ture Ouest ou à al­ler à pied.

L’opé­ra­tion s’an­nonce spec­ta­cu­laire. Plus un vé­hi­cule ne cir­cu­le­ra, mer­cre­di 26 juillet, sur les grands axes à l’ouest de la sous-pré­fec­ture.

Les bou­le­vards de Mont­bri­son de­vraient éveiller l’in­té­rêt des ba­dauds mer­cre­di 26 juillet. La cein­ture ouest de la com­mune se­ra vi­dée de tout trafic entre 7 et 20 heures. Cir­cu­la­tion et tra­ver­sée in­ter­dites. Le temps d’une jour­née, Mont­bri­son se­ra lit­té­ra­le­ment cou­pée en deux.

En cause : un énorme chan­tier de voi­rie conduit par le Dé­par­te­ment. Avec le concours de l’en­tre­prise Eif­fage route, l’ins­ti­tu­tion pro­cé­de­ra à la re­prise de toute la bande de rou­le­ment entre le por­tail de la ca­serne de Vaux et le mu­sée d’Al­lard, le long des bou­le­vards La­chèze, Cha­vas­sieu et de la pré­fec­ture soit 700 mètres au to­tal. Trois ma­chines, une ving­taine de ca­mions et au­tant d’ou­vriers cou­le­ront l’équi­valent de 1.000 tonnes d’en­ro­bé d’un seul te­nant. « Il n’y au­ra au­cun rac­cord, au­cun joint mais un unique ta­ pis lisse », pré­cise Christophe Ba­zile, maire de Mont­bri­son. La concen­tra­tion des nui­sances sur une dou­zaine d’heures (ci­blées aux pé­riodes les plus creuses de l’an­née) li­mi­te­ra les bou­chons dans la du­rée.

« Plu­sieurs dé­via­tions seront mises en place », as­sure le pre­mier ma­gis­trat. Les ré­si­dents d’Éco­tay, de Lé­ri­gneux et d’Es­ser­tines pren­dront soin de contour­ner l’obs­tacle par les bou­le­vards Gam­bet­ta et Louis­Du­pin ou sta­tion­ne­ront leur vé­hi­cule sur la place Bou­vier (la tra­ver­sée du chan­tier se­ra pos­sible à pied, en amont et en aval des zones à chaud).

La com­mune pro­fite de l’opé­ra­tion pour réa­li­ser dif­fé­rents tra­vaux d’ac­ces­si­bi­li­té. De­puis plu­sieurs jours dé­jà les équipes mu­ni­ci­pales re­prennent les bor­dures des bou­le­vards, dé­pla­çant un pas­sage pro­té­gé de quelques mètres, mo­der­ni­sant un abri­bus pour les TIL (trans­ports in­ter­ur­bains de la Loire), agran­dis­sant les trot­toirs du pont Saint­Louis.

19 places de par­king le long des bou­le­vards

« À l’au­tomne, nous rem­pla­ce­rons tous les mâts lu­mi­neux vé­tustes, les tra­ver­sées pié­tonnes seront par consé­quent mieux éclai­rées », an­nonce Christophe Ba­zile qui dis­pose d’une en­ve­loppe dé­diée de 80.000 €.

Le mar­quage, réa­li­sé du­rant la pre­mière quin­zaine d’août, se­ra sur­tout l’oc­ca­sion de ma­té­ria­li­ser dix­neuf places de par­king de ma­nière per­ma­nente. Jus­qu’ici to­lé­ré par ar­rê­té mu­ni­ci­pal, le sta­tion­ne­ment sur la chaus­sée des grands axes oblige les au­to­mo­bi­listes à contre­ve­nir au code de la route (ils doivent fran­chir une ligne blanche pour dé­pas­ser les files de voi­tures inertes). Une solution que ne peut éter­nel­le­ment cau­tion­ner la mu­ni­ci­pa­li­té.

Neuf places seront des­si­nées aux abords de la collégiale et dix de plus de­vant l’an­cien Rex. Et plus ques­tion de s’ar­rê­ter en de­hors des clous à la ren­trée. Même si… « Nous ou­vri­rons un par­king pro­vi­soire de 50 places au ni­veau de Cha­vas­sieu à l’oc­ ca­sion des fêtes de fin d’an­née, an­nonce Christophe Ba­zile. Et nous re­pren­drons un ar­rê­té tem­po­raire en jan­vier 2018 le temps de ré­amé­na­ger les quais. »

PHO­TO DR

STA­TION­NE­MENT. Neuf places seront ma­té­ri­sa­li­sées de ma­nière du­rable sur le bou­le­vard La­chèze entre les rues Flo­ri­mont-Ro­ber­tet et Notre-Dame une fois l’en­ro­bé cou­lé par le Dé­par­te­ment. Dix autres sui­vront dans le pro­lon­ge­ment, en bor­dure de l’an­cien Rex.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.