Pe­tite pi­qûre de rap­pel

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Zapping -

Entre deux et trois mil­lions. C’est, d’après l’OMS (Or­ga­ni­sa­tion mon­diale de la san­té), le nombre de vies hu­maines sau­vées chaque an­née dans le monde grâce à la vac­ci­na­tion. Ce­la mé­rite d’être rap­pe­lé. Si l’hu­ma­ni­té est ca­pable du pire à tra­vers dic­ta­tures san­glantes, gé­no­cides, sales guerres et autres actes de ter­ro­risme, elle est aus­si ca­pable du meilleur quand, via l’une de ses plus mer­veilleuses créations qu’est le vac­cin, elle pro­tège ses nou­velles gé­né­ra­tions de ma­la­dies po­ten­tiel­le­ment mor­telles (diph­té­rie, té­ta­nos, co­que­luche…). Pour­tant, dans notre pays où la mor­ta­li­té in­fan­tile est si faible, c’est au­jourd’hui à la mode d’être an­ti­vac­cins. Sur le net, entre théo­ries du com­plot dont se ré­galent les faibles d’es­prit et ru­meurs alar­mantes (mais ab­surdes) sur leur pré­ten­due toxi­ci­té, les gens se mé­fient des vac­cins. D’après un son­dage Odoxa pour Le Fi­ga­ro ,un Fran­çais sur deux est op­po­sé au pro­jet de la mi­nistre de la San­té de pas­ser de trois à 11 vac­cins obli­ga­toires pour les en­fants (ima­gi­nant peut-être qu’Emmanuel Ma­cron est tel­le­ment mé­chant qu’il sou­haite sciem­ment in­toxi­quer la po­pu­la­tion !). Les mes­sages les plus ra­tion­nels ont du mal à pas­ser. Comme ce­lui d’Amy Par­ker, fille d’éco­los ra­di­caux an­ti­vac­cins, ayant dé­ve­lop­pé tout un tas de ma­la­dies évi­tables du­rant son en­fance, ce qu’elle trouve au­jourd’hui « cruel ». Ou ceux, scien­ti­fiques, de la qua­si-to­ta­li­té de la communauté mé­di­cale. En même temps - pour re­prendre un trait d’es­prit cir­cu­lant sur les ré­seaux so­ciaux - « qui sont ces mé­de­cins bac

+ 12 qui osent dire qu’il faut vac­ci­ner ses en­fants alors que So­phie79 dit le contraire sur Doc­tis­si­mo ? » Pierre-François Che­tail

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.