Des chiffres et des êtres

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Zapping - Pierre-Oli­vier Vé­rot

Pas be­soin, pour s’en rendre compte, d’être de gauche, de droite, du centre ou d’ailleurs, il suf­fit de s’in­té­res­ser à l’ac­tua­li­té, d’en être le té­moin ef­fa­ré : l’ar­gent ne veut plus rien dire, les mou­ve­ments de fonds sont aus­si abs­traits que ra­pides, tra­ver­sant le monde le temps d’en­fon­cer la touche « En­trée » d’un cla­vier d’or­di­na­teur. Der­nière confir­ma­tion en date, le pro­bable trans­fert du foot­bal­leur bré­si­lien Ney­mar, de Bar­ce­lone vers le Pa­ris Saint-Ger­main du Qa­tar. Le feuille­ton de l’été, Plus folle la vie. 222 mil­lions d’eu­ros, c’est le prix de la tran­sac­tion entre les deux clubs. 100 mil­lions, c’est la somme que le joueur per­ce­vrait en si­gnant son contrat. 30 mil­lions d’eu­ros, ce se­rait son sa­laire an­nuel, net d’im­pôts. Le prix du ta­lent rare pour les uns, le sum­mum de l’in­dé­cence pour d’autres, cha­cun ju­geant se­lon son sys­tème de va­leur et sa mo­rale.

L’autre chiffre de l’été, c’est 5 €. La va­leur de la di­mi­nu­tion pro­gram­mée de l’Aide Per­son­na­li­sée au Lo­ge­ment (APL) qu’en­vi­sa­ge­rait le gou­ver­ne­ment. Une somme qui cor­res­pond da­van­tage à un tout pe­tit pa­nier de courses qu’à un cad­die. Ou à la moi­tié, bien­tôt, du prix d’un pa­quet de ci­ga­rettes. Une aug­men­ta­tion de 5 € au­rait été qua­li­fiée d’au­mône, voire d’in­sulte, alors que sa di­mi­nu­tion est vue comme une marche sup­plé­men­taire vers la pau­pé­ri­sa­tion des ca­té­go­ries so­ciales dé­jà fra­giles. Pa­ra­doxal, certes, mais ré­vé­la­teur d’un monde où l’on s’écharpe pour un pe­tit billet, alors que d’autres, à l’image du vieil oncle Pic­sou, se baignent dans des pis­cines de lin­gots. Pas nou­veau, bien sûr. Ce qui l’est en re­vanche, c’est le chan­ge­ment d’échelle.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.