Les quais du Vi­zé­zy re­des­si­nés à l’été 2018

C’est l’un des pro­jets phare de la man­da­ture : la ré­no­va­tion des quais du Vi­zé­zy. La mu­ni­ci­pa­li­té sou­haite re­don­ner de l’es­pace aux pié­tons et aux com­merces.

Le Pays Roannais (Montbrison) - - La Une - PHOTO DR.

MONT­BRI­SON. La mu­ni­ci­pa­li­té a choi­si l’agence Kube ar­chi­tec­ture pour ima­gi­ner les fu­turs quais du Vi­zé­zy. Le pro­jet fait la part belle aux pié­tons et com­prend deux ter­rasses sus­pen­dues.

CHAN­TIER. Les tra­vaux, dont les pre­miers mon­tants es­ti­més at­teignent 1,3 mil­lion d’eu­ros, de­vraient dé­bu­ter en jan­vier 2018 et du­rer six mois.

Chris­tophe Ba­zile a pris le temps de consul­ter. Les ri­ve­rains, mais aus­si « les com­mer­çants qui sou­hai­taient le ren­con­trer ». Le maire de Mont­bri­son, ces cinq der­nières se­maines, a re­cueilli les avis, ajus­té les plans. « L’em­bel­lis­se­ment des quais de l’As­trée semble faire l’una­ni­mi­té », se fé­li­cite­t­il. Il faut dire que le pro­jet conçu par Kube Ar­chi­tec­ture, le pay­sa­giste Jean­Mi­chel Ver­neyCar­ron, Cé­cile Ré­mond, ar­chi­tecte du pa­tri­moine et le bu­reau d’étude Sym­biose a de quoi sé­duire. « L’idée est de re­cen­trer la ville au­tour du Vi­zé­zy. Nous vou­lons re­mettre en va­leur cet atout. L’em­bel­lir mais aus­si ga­ran­tir son ac­ces­si­bi­li­té. » Deux ob­jec­tifs ayant gui­dé toute la ré­flexion.

1 Un che­mi­ne­ment pié­ton le long des quais.

Au­jourd’hui contraints de zig­za­guer entre les vé­hi­cules, les Mont­bri­son­nais pour­ront de­main suivre le pa­ra­pet du pont Saint­Louis au pont Saint­Jean. Mieux en­core. Le pe­ tit mu­ret dé­pas­sant les pro­me­neurs d’une tête en cer­tains en­droits se­ra ajou­ré pour of­frir de nou­velles pers­pec­tives sur le ruis­seau. « Les pro­me­neurs pour­ront voir l’eau à tra­vers quelques grilles en fer for­gé », pré­cise Chris­tophe Ba­zile. L’amé­na­ge­ment le plus abou­ti re­vê­tant la forme d’un « jar­din de pluie » face à la rue Ri­voire.

2 Éton­nant jar­din de pluie.

Deux ter­rasses sur­plom­bant le Vi­zé­zy

« Nous sommes ici au point le plus bas de la rue », dé­taille le maire. L’es­pace forme une sorte de cu­vette, une bouche d’égout éva­cuant les eaux de pluie. Elles s’écou­le­ront de­main via l’ou­ver­ture pra­ti­quée dans le pa­ra­pet pour re­joindre le Vi­zé­zy après fil­tra­tion réa­li­sée par un jar­din vé­gé­tal.

3 Des ter­rasses sur­plom­bant le cours d’eau.

C’est sans conteste l’atout ma­jeur du pro­jet. La mu­ni­ci­pa­li­té a sou­hai­té ins­tal­ler deux ter­rasses sus­pen­dues face à la crê­pe­rie et au bar l’An­nexe (une troi­sième pour­rait être créée plus en aval en fonc­tion du bud­get). « Nous les ou­vri­rons aux com­merces de bouche moyen­nant re­de­vance. On pour­ra s’as­seoir et boire un verre au­des­sus de l’eau. »

Cinq ou six tables tout au plus que les consom­ma­teurs de­vraient se dis­pu­ter à l’été. L’ar­chi­tecte des bâ­ti­ments de France en a va­li­dé le prin­cipe à condi­tion de conser­ver la ma­jeure par­tie du pa­ra­pet ; deux pe­tites ou­ver­tures se­ront pra­ti­quées dans le mur pour ga­ran­tir l’ac­cès aux pla­te­formes.

4 Une place éphé­mère pour ac­cueillir des évé­ne­ments fes­tifs ou cultu­rels.

La par­tie des quais si­tuée entre la rue d’Éco­tay et le Pont Saint­Louis (cro­quis ci­des

sus) bé­né­fi­cie­ra d’un re­vê­te­ment unique. Le pa­vage en pierres lisse que par­ta­ge­ront la voie pié­tonne et la bande de rou­le­ment (il n’y au­ra pas de trot­toir et donc pas de dif­fé­rence de ni­veau) per­met­tra à l’oc­ca­sion de fer­mer l’es­pace à la circulation pour créer une nou­velle place. « Les quais pour­ront ac­cueillir un ras­sem­ble­ment de pein­ture, de la dé­am­bu­la­tion ar­tis­tique… Tout est à ima­gi­ner », glisse Chris­tophe Ba­zile.

5 50 places de sta­tion­ne­ment contre 70 au­jourd’hui.

Pas ques­tion, ce­pen­dant, d’in­ter­dire dé­fi­ni­ti­ve­ment la rue à la voi­ture. Les au­to­mo­bi­listes pour­ront y cir­cu­ler au quo­ti­dien mais à sens unique. Le tourne à gauche si­tué sur le bou­le­vard au ni­veau du pont Saint­Louis se­ra sup­pri­mé. Fi­ni aus­si le sta­tion­ne­ment en épi. Les places se­ront de­main tra­cées dans le sens lon­gi­tu­di­nal de fa­çon à dé­ga­ger de l’es­pace pour les pié­tons et les usa­gers des ter­rasses et pas­sées en zone bleue.

20 em­pla­ce­ments dis­pa­raî­tront des quais de l’As­trée, « mais nous en créons 19 sur le bou­le­vard La­chèze en zone gra­tuite », rap­pelle le maire.

6 Les toi­lettes pu­bliques dé­pla­cées sur la place Flo­ri­mond-Ro­ber­tet.

La pla­cette, que tra­versent au­jourd’hui les au­to­mo­bi­listes ve­nant de No­treDame pour re­joindre les quais se­ra fer­mée pour ac­cueillir un lo­cal pou­belle, de nou­velles toi­lettes pu­bliques et quelques places de sta­tion­ne­ment. Les tra­vaux in­ter­vien­dront en der­nier à l’agen­da, la par­celle fai­sant dé­jà l’ob­jet d’une in­ter­ven­tion de Loire Fo­rez qui sou­haite y en­ter­rer un bas­sin de ré­ten­tion. Le tè­ne­ment, qui plus est, doit su­bir quelques fouilles avant tout amé­na­ge­ment.

Un chan­tier me­né entre jan­vier et juin 2018

Le mon­tant to­tal es­ti­mé du chan­tier avoi­sine 1,3 mil­lion d’eu­ros, dont une toute pe­tite part de­vrait être fi­nan­cée par le biais du CTTLA (contrat de ter­ri­toire, de tou­risme et de loi­sirs adap­tés).

En ac­cord avec les com­mer­çants, les tra­vaux de­vraient dé­bu­ter en jan­vier 2018 pour prendre fin à l’été.

PHOTO DR

PRO­JET. Les ar­chi­tectes ont ima­gi­né de larges es­paces de pro­me­nade et de nou­veaux em­pla­ce­ments pour les ter­rasses, dont deux sus­pen­dus au-des­sus du cours d’eau.

CIRCULATION. Il ne se­ra plus pos­sible d’em­prun­ter de­main les quais en ve­nant du bou­le­vard Cha­vas­sieu.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.