Au pain sec

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Et soudain... La catastrophe -

Avec le manque d’élec­tri­ci­té se pose ra­pi­de­ment la ques­tion de la confec­tion du pain. Les files d’at­tente s’al­longent de­vant les rares bou­lan­ge­ries sus­cep­tibles d’as­su­rer les four­nées. Les quo­ti­diens lo­caux sa­luent le « ci­visme » des ar­ti­sans de Feurs après 48 heures de tra­vail sans re­lâche. À Fir­mi­ny, lun­di 29 no­vembre, « on ne trouve plus une bis­cotte », in­dique Le Pro­grès. Les pom­piers de Saint-Bon­net-le-Châ­teau des­cendent à Saint-Étienne pour en cher­cher avant d’as­su­rer la dis­tri­bu­tion à la ca­serne. À Mont­bri­son, une « as­tu­cieuse bou­lan­gère de la rue Tu­pi­ne­rie », rap­porte La Li­ber­té, pro­pose de la pâte crue aux par­ti­cu­liers dis­po­sant d’un four à gaz.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.