Le ma­gi­cien Thi­baut del Cor­ral en représentation unique

Thi­bault Del Cor­ral pro­pose un spec­tacle de ma­gie et d’hyp­nose, ven­dre­di 17 no­vembre

Le Pays Roannais (Montbrison) - - La Une - Ro­dolphe Mon­ta­gnier ro­dolphe.mon­ta­gnier@cen­tre­france.com

Le jeune ma­gi­cie­nillu­sion­niste-hyp­no­ti­seur et men­ta­liste de SaintRo­main-le-Puy a bien vou­lu nous dé­voi­ler quelques pans du spec­tacle unique qu’il don­ne­ra le 17 no­vembre pro­chain, à Mont­bri­son, au pro­fit de deux as­so­cia­tions.

«M oi, ça m’a chan­gé ma vie… » Si vous cher­chez quel­qu’un qui est convain­cu de l’ap­port et des bien­faits de l’hyp­nose, Thi­baut Del Cor­ral est votre in­ter­lo­cu­teur. Cette tech­nique a ai­dé le jeune ma­gi­cien­illu­sion­nis­te­hyp­no­ti­seur de Saint­Ro­mainle­Puy quand, ado­les­cent, il s’était ren­fer­mé sur lui­même au point de s’iso­ler presque dan­ge­reu­se­ment. Elle est au coeur de Sous hyp­nose, spec­tacle que l’ar­tiste don­ne­ra le 17 no­vembre, à l’es­pace Guy­Poi­rieux à Mont­bri­son (20 h 30) ; soi­rée unique au pro­fit de deux as­so­cia­tions, Les Amis de Ré­mi et Le Père Noël du lun­di.

Une for­ma­tion par cor­res­pon­dance

« C’est une amie de mes pa­rents qui tra­vaille à l’hô­pi­tal de Mont­bri­son qui m’a par­lé de l’hyp­nose. Ça m’a beau­coup ai­dé. Je me suis pen­ché sur le su­jet, j’ai lu plu­sieurs livres et puis j’ai fait la connais­sance d’un illu­sion­niste roan­nais, Fré­ dé­ric Da Sil­va, qui s’est tour­né vers le men­ta­lisme et qui, au­jourd’hui, pro­duit ses propres spec­tacles à Las Ve­gas, aux États­Unis. J’ai vu son spec­tacle au KFT, à Saint­Gal­mier, en 2014. Ça m’a beau­coup plu. J’ai vu que le pu­blic était très ré­cep­tif. J’ai alors dé­ci­dé de me for­mer à mon tour. »

Hyp­nose érick­so­nienne, street hyp­nose, hyp­nose ins­tan­ta­née, nou­velle hyp­nose… Thi­baut Del Cor­ral s’est plon­gé dans plu­sieurs pra­tiques hyp­no­tiques. Il a même étu­dié et pas­sé un cer­ ti­fi­cat par cor­res­pon­dance ob­te­nu en 2015. Rien de scien­ti­fique va­li­dé par un di­plôme re­con­nu par l’État mais une for­ma­tion aus­si sui­vie par des po­li­ciers, des in­fir­miers… « Je ne pré­tends évi­dem­ment pas être un spé­cia­liste mé­di­cal, ex­plique le ma­gi­cien­illu­sion­niste fo­ré­zien. L’ob­jec­tif était de par­ve­nir à maî­tri­ser suf­fi­sam­ment cette tech­nique pour être ca­pable de créer un spec­tacle au­tour de l’hyp­nose. » Le men­ta­lisme est ar­ri­vé par la suite, presque comme un pro­lon­ge­ment lo­gique. Là en­core à base de lec­tures, de tra­vail in­di­vi­duel et d’en­traî­ne­ment.

« Je veux leur faire un gros chèque »

A alors ger­mé dans l’es­prit de Thi­baut Del Cor­ral l’idée de pro­po­ser un spec­tacle qui puisse ser­vir de test gran­deur na­ture à ses nou­veaux sa­voirs. « Comme je suis ré­gu­liè­re­ment sol­li­ci­té par des struc­tures lo­cales de­puis plu­sieurs an­nées, j’ai eu en­vie, à mon tour, d’ai­der des as­so­cia­tions avec cette date unique. » Les Amis de Ré­mi à Sa­vi­gneux et Le Père Noël du lun­di à Mont­bri­son (qu’il est in­utile de pré­sen­ter tant elles oeuvrent de­puis plu­sieurs an­nées dans la lutte contre les ma­la­dies et pour le sou­tien des ma­lades) bé­né­fi­cie­ront des sub­sides pro­mis. « Je veux leur faire un gros chèque », in­siste Thi­baut Del Cor­ral qui sait, d’ores et dé­jà, qu’il fe­ra salle comble. Il ne reste que quelques places sur une jauge de 500 fau­teuils.

Sous hyp­nose re­pré­sente six mois de tra­vail. L’ar­tiste a d’abord lais­sé mû­rir le pro­jet dans sa tête. L’entrée en scène, les dif­fé­rents nu­mé­ros, leur ar­ti­cu­la­tion, le choix des mu­siques, la scé­no­gra­phie, les ef­fets spé­ciaux, les lu­mières… Il faut pen­ser à tout et même mettre les mains dans le cam­bouis. Lit­té­ra­le­ment puisque Thi­baut Del Cor­ral fa­brique lui­même cer­tains ma­té­riels dont il a be­soin. Sans comp­ter qu’il faut aus­si di­ri­ger une équipe d’une ving­taine de per­sonnes qui, elles, n’ont pas in­té­rêt à s’en­dor­mir… Mal­gré toute l’ex­pé­rience ac­quise, « c’est tou­jours beau­coup de stress », avoue Thi­baut Del Cor­ral. L’hyp­nose pour­rait peut­être l’ai­der, non ?

Il a fait lui­même l’ex­pé­rience de l’hyp­nose

THI­BAUT DEL COR­RAL. Le jeune ar­tiste fo­ré­zien ré­serve quelques sur­prises à son pu­blic. Les per­sonnes qui ne pour­ront pas ré­ser­ver peuvent aus­si as­sis­ter à un autre spec­tacle pro­gram­mé à Saint-Georges-en-Cou­zan, le 25 no­vembre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.