COMPLAINTE

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Dossier -

Une complainte, dont l’au­teur est in­con­nu, fut pu­bliée dans Le Pe­tit jour­nal du 4 mai 1895.

Ha­bi­tant de la Loire, D’An­dré­zieux, de SaintMar­cel­lin,

Écou­tez tous l’his­toire De deux af­freux co­quins Vous plain­drez la vic­time De leur hor­rible crime Bas­tide c’est le nom Dont deux ban­dits exé­crables

Se ren­dirent cou­pables De mu­ti­ler dans sa mai­son.

Après ce crime atroce Ses deux hor­ribles ban­dits Es­pé­raient faire la noce Et res­ter im­pu­nis Comme des bêtes fauves Aus­si­tôt ils se sauvent De peur qu’on les voit Plu­sieurs jours ces lâches C’est ain­si qu’ils se cachent à tra­vers bois

Faure est le pre­mier qui rentre

En­fin il se fait pin­cer N’ayant rien dans le ventre Il fal­lait bien s’éber­ger Au bout de quelques jours Phi­li­det à son tour

A dû se faire ar­rê­ter Par-de­vant le juge ins­truc­teur

Qui le trai­ta de men­teur

Il fit des aveux com­plets

Par-de­vant la cour d’as­sises

Ces deux hor­ribles ban­dits Furent condam­nés sans re­mise

Par les membres du ju­ry À su­bir la peine de mort Ne mé­ritent-ils pas ce sort Car pour leur af­freux for­fait Ils pas­se­ront leur tête Dans la ter­rible lu­nette Ça leur se­ra bien fait

Que cette his­toire la­men­table

Vous serve de le­çon

Oh ! Jeu­nesse ho­no­rable Qu’avez de l’ins­truc­tion Voyez que les mi­sé­rables Qui se rendent cou­pables De ces hor­ribles for­faits Tôt ou tard su­bissent

Les lois de la jus­tice

Et ça leur est bien fait.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.