Du commerce à l’ani­ma­tion so­cio­cul­tu­relle

Le Pays Roannais (Montbrison) - - Montbrison Vivre Sa Ville -

Rien ne pré­dis­po­sait Ma­thilde Mai­son, 27 ans, à l’ani­ma­tion so­cio­cul­tu­relle, elle qui avait dé­bu­té dans le commerce. Elle s’ap­prête à quit­ter le centre so­cial après trois ans pas­sés dans la struc­ture.

Fleu­riste de for­ma­tion, Ma­thilde Mai­son a ani­mé des cours d’art flo­ral avant de dé­ci­der de don­ner une nou­velle di­rec­tion à sa car­rière pro­fes­sion­nelle en se ré­orien­tant vers les mé­tiers de l’ani­ma­tion, dé­cro­chant le Bafa (bre­vet d’ap­ti­tude aux fonc­tions d’ani­ma­teur) puis le BPJEPS loi­sirs tous pu­blics (bre­vet pro­fes­sion­nel de la jeu­nesse, de l’édu­ca­tion po­pu­laire et du sport), en al­ter­nance au centre so­cial.

Di­rec­trice de l’ac­cueil de loi­sirs

Di­rec­trice de l’ac­cueil de loi­sirs, elle ex­plique avoir sui­vi « une for­ma­tion exi­geante en tra­vail per­son­nel et en temps de pré­sence mais éga­le­ment très en­ri­chis­sante » tant elle s’est re­trou­vée dans les va­leurs dé­fen­dues par l’équipe du centre so­cial.

Mu­nie de son di­plôme d’État, elle va quit­ter la struc­ture, à la re­cherche d’un em­ploi de di­rec­trice. Sa re­con­nais­sance en­vers les ad­mi­nis­tra­teurs et les sa­la­riés, qui lui ont ac­cor­dé confiance, pré­sence et au­to­no­mie, est grande. Un dé­part à la fois tein­té de nos­tal­gie et de riches pers­pec­tives pro­fes­sion­nelles. ■

DÉ­PART. Ma­thilde Mai­son quitte le centre so­cial après trois ans de for­ma­tion à l’ani­ma­tion et l’ob­ten­tion de son di­plôme d’État.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.