Roanne drague Lyon

La marque de ter­ri­toire mul­tiple les ac­tions de com’ pour at­ti­rer les por­teurs de pro­jets

Le Pays Roannais (Roanne) - - La Une - ESQUISSE NOAHO

■ COMMUNICATION. Roanne Tout & Sim­ple­ment, la marque de ter­ri­toire, axe sa stra­té­gie en di­rec­tion de la mé­tro­pole lyon­naise, es­pé­rant at­ti­rer por­teurs de pro­jets et mé­nages ai­sés. ■ BIEN-VIVRE. Les « néo­Roan­nais » ap­pré­cient qua­li­té de vie et prix abor­dables de l’im­mo­bi­lier ( en pho­to, le pro­jet des Bords de Loire), mais pointent la pé­nu­rie en ma­tière d’em­ploi.

Com­mu­ni­qués dans les mé­dias, pré­sence ac­crue sur les ré­seaux so­ciaux, vi­déos et voyages de presse… Pour faire rayon­ner le Roan­nais au-de­là de ses fron­tières, la marque de ter­ri­toire joue sur tous les fronts. Et dans cette opé­ra­tion sé­duc­tion, les Lyon­nais sont les pre­miers ci­blés.

Àcoup sûr, les lec­teurs plon­gés dans le der­nier nu­mé­ro de L’Ex­press Im­mo Lyon n’ont pu pas­ser à cô­té de ce com­mu­ni­qué au titre vo­lon­tai­re­ment ac­cro­cheur. Au mi­lieu d’un dos­sier consa­cré au fon­cier dans la ca­pi­tale des Gaules, une pleine page in­ti­tu­lée Roanne, le Xe ar­ron­dis­se­ment de Lyon. De quoi in­ter­pel­ler. Et c’est bien là le but re­cher­ché.

Der­rière ce coup de com’, la marque de terr itoire Roanne Tout & Sim­ple­ment, l a dé m a rc h e d e mar­ke­ting ter­ri­to­rial fon­dée par les élus éco­no­miques et po­li­tiques du Roan­nais afin de ren­for­cer l’at­trac­ti­vi­té de ce ter­ri­toire. Et dans cette chasse aux forces vives, les Lyon­nais consti­tuent une cible évi­dente. « In­con­tour­nable » même pour Roanne, qui se pré­sente comme « une al­ter­na­tive de plus en plus sé­dui­sante à l’ef­fer­ves­cence ur­baine de la mé­tro­pole lyon­naise ». ques, ra­pi­di­té des cir­cuits de dé­ci­sion, faible coût de l’im­mo­bi­lier, qua­li­té de vie… consti­tuent au­tant d’ar­gu­ments cen­sés ré­son­ner à l’oreille des Lyon­nais. Quitte par­fois à gros­sir un peu le trait. « Roanne à seule­ment une heure de voi­ture du centre­ville », peut­on lire ici. Jo­siane Gui­nand sou­rit. La res­pon­sable d’ac­ti­vi­té Dé­ve­lop­pe­ment ter­ri­to­rial au sein de la dé­lé­ga­tion de Roanne de la CCI Lyon Mé­tro­pole, éga­le­ment re­fé­rente communication pour la CCI pour cette marque de ter­ri­toire, le re­con­naît : « Une heure, c’est quand tout va bien. Il s’agit sur­tout de mar­quer les es­prits : quand on dit Roanne, c’est le Roan­nais dans son en­semble dont il est ques­tion, et fi­na­le­ment, ce ter­ri­toire n’est pas si éloi­gné de Lyon que ça. Le mes­sage qu’on porte, c’est qu’à une heure de Lyon, il est pos­sible de créer des af­faires de fa­çon simple et fluide ».

Pour por­ter ce mes­sage, com­mu­ni­qués et n ew s press se suc­cèdent, re­ layant l’ac­tua­li­té por­teuse du Roan­nais comme l’or­ga­ni­sa­tion de la Fed Cup ou en­core les in­ves­tis­se­ments d’en­tre­pr ises. « L’idée est de mon­trer que Roanne bouge, faire évo­luer la vi­sion qu’ont en­core cer­tains mé­dias, qui res­tent fi­gés sur une image da­tant de plu­sieurs dé­cen­nies » . Celle, pas flat­teuse, d’une ville gr ise, triste et peu dy­na­mique.

Trois nou­velles vi­déos

Vi­déos pro­mo­tion­nelles (trois vont sor­tir fin oc­tob re ) , em b a u c h e d’u n e com­mu­ni­ty ma­na­ger en temps par­ta­gé pour ac­cen­tuer la pré­sence sur les ré­seaux so­ciaux : tous les vec­teurs sont bons pour par­ler du Roan­nais po­si­ti­ ve­ment. « Nous n’avons pas des moyens illi­mi­tés. Notre bud­get ne nous per­met pas de fi­nan­cer des grandes af­fiches en plein coeur de la ci­té lyon­naise. Mais nous me­nons tout un tas d’ac­tions en pa­ral­lèle », sou­ligne Jo­siane Gui­nand.

Un tra­vail au long court. « On y va pe­tit à pe­tit. Dans ce type de dé­marche, il ne faut pas s’at­tendre à un re­tour sur in­ves­tis­se­ment im­mé­diat. Il faut quelques an­nées pour en me­su­rer les re­tom­bées. On ne change pas une image en quelques mois. Mais, à tra­vers ce genre d’ac­tions, on par­ti­cipe à faire connaître Roanne et ses atouts. Il ne faut pas s’ar­rê­ter là et conti­nuer à avan­cer » . ■

PROMOTION. Le Roan­nais mise no­tam­ment sur sa proxi­mi­té géo­gra­phique pour at­ti­rer les Lyon­nais.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.