À la pointe du nu­mé­rique

Plus de 500 élèves ac­cueillis cette an­née à Al­bert­Sch­weit­zer

Le Pays Roannais (Roanne) - - Riorges Vivre Sa Ville -

Si­mon Bas­so, prin­ci­pal, fait le point sur une ren­trée sans en­combre. L’oc­ca­sion de rap­pe­ler la place ac­cor­dée no­tam­ment au nu­mé­rique dans cet éta­blis­se­ment qui fut l’un des pré­cur­seurs.

■ Com­ment s’est pas­sée cette ren­trée sco­laire ? Nous avons fait une bonne ren­trée dans cet éta­blis­se­ment qui est par­mi les meilleurs de la Loire, grâce à une équipe for­te­ment mo­ti­vée et dy­na­mique. Pour rap­pel, nous avons en­re­gis­tré 97 % de réus­site au bre­vet l’an pas­sé, avec un taux de men­tion su­pé­rieur à 50 %.

■ Com­bien d’élèves ac­cueillez- vous cette an­née ? Nous avons 500 élèves, ré­par­tis entre 5 classes de 6e (136 élèves), 5 classes de 5e ( 120 élèves), 5 de 4e ( 120 élèves) et 5 aus­si en 3e ( 126 élèves). Le nombre d’élèves par classe va­rie de 21 à 28 col­lé­giens. Après un creux dé­mo­gra­phique, une re­mon­tée des ef­fec­tifs s’amorce.

■ Et cô­té en­sei­gnants ?

Nous avons 40 postes d’en­sei­gnants intervenant au sein du col­lège, mais tous ne sont pas ici à temps plein. Nous comp­tons 5,5 postes dans le do­maine de la vie sco­laire et

5 postes dans le sec­teur ad­mi­nis­tra­tif. Nous avons une équipe très ré­cep­tive, construc­tive et qui est force de pro­po­si­tion.

■ Vous ac­cor­dez une at­ten­tion im­por­tante au vo­let nu­mé­rique. Com­ment ce­la se concré­tise-t-il ? Nous avons ache­té 100 ta­blettes sur les fonds propres de l’éta­blis­se­ment. Nous avons éga­le­ment tou­jours un poste dé­dié au nu­mé­rique. Ariane Du­poi­zat est notre ré­fé­rente et tra­vaille de­puis trois ans sur ce poste au sein du col­lège. Cette ac­ti­vi­té nu­mé­rique consti­tue un élé­ment mo­teur que nous sou­hai­tons pour­suivre. Pa­ral­lè­le­ment, nous ef­fec­tuons de « l’édu­ca­tion nu­mé­rique » et de la sen­si­bi­li­sa­tion au­près des élèves et des fa­milles. Des for­ma­tions ont été faites sur les dan­gers d’In­ter­net, sur le com­por­te­ment à te­nir à la mai­son, l’évo­lu­tion dans les pro­chaines an­nées… Nous sou­hai­tons faire prendre conscience aux élèves de la place qu’oc­cupe le nu­mé­rique au­jourd’hui.

■ Des chan­ge­ments sont-ils in­ter­ve­nus dans vos équi

pes ? Par­mi les évo­lu­tions ma­jeures, nous no­tons le dé­part de Mme Brosse, Conseillère Pr in­ci­pale d’Édu­ca­tion (CPE) pour le col­lège de Ma­bly, où elle est prin­ci­pale ad­jointe. Elle était force de pro­po­si­tion et exi­geante vis­à­vis des élèves et ef­fec­tuait un bon ac­com­pa­gne­ment. C’est dé­sor­mais Mme Forge qui lui suc­cède, et qui ar­rive avec des idées neuves.

« Da­van­tage dans le tra­vail col­la­bo­ra­tif »

Nous tra­vaillons de­puis quelques an­nées sur les per­ma­nences du col­lège : nous avons créé une salle lu­dique, ce qui per­met aux col­lé­giens de tra­vailler à deux ou trois ca­ma­rades avec tou­jours l’ac­com­pa­gne­ment dont ils ont be­soin. Nous ne sommes plus du tout dans la salle de per­ma­nence d’au­tre­fois où cha­cun fai­sait ses de­voirs sans dis­cu­ter. Nous sommes plus dans un tra­vail col­la­bo­ra­tif et nous pou­vons consta­ter que ce­la fonc­tionne plu­tôt bien. ■

PRIN­CI­PAL. Si­mon Bas­so évoque la ren­trée 2017.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.