La place des grands hommes

Une juste dis­tinc­tion pour ces per­son­nages illustres

Le Pays Roannais (Roanne) - - Roanne Vivre Sa Ville - Pierre-Fran­çois Che­tail pierre-fran­cois.che­tail@cen­tre­france.com

In­con­tour­nable hom­mage aux in­dus­triels du tex­tile

Des per­son­na­li­tés his­to­riques du Roan­nais ont dé­sor­mais leur nom as­so­cié à des voies de la ville. Au vu de leurs par­cours ex­cep­tion­nels, c’est in­con­tes­ta­ble­ment mé­ri­té.

L’his­toire est belle. C’est grâce à une nou­velle tech­no­lo­gie du XXIe siècle que d’illustres per­son­na­li­tés, ayant mar­qué le Roan­nais de leur em­preinte, sont au­jourd’hui mises à l’hon­neur. L’ins­tal­la­tion du moyen de com­mu­ni­ca­tion de pointe qu’est le très haut dé­bit à Roanne né­ces­site en ef­fet un adres­sage pré­cis, et donc la dé­no­mi­na­tion de voies, parcs et jar­dins qui en étaient jusque­là éton­nam­ment dé­pour­vus. D’où la pos­si­bi­li­té sai­sie par la mu­ni­ci­pa­li­té de les as­so­cier à de grands noms du ter­ri­toire des siècles der­niers. Et d’or­ga­ni­ser, ce sa­me­di ma­tin 7 oc­tobre, une ré­cep­tion en pré­sence de leurs des­cen­dants.

Plu­sieurs in­dus­triels ont fait par­tie de ces per­son­nages ho­no­rés, sur­tout, bien évi­dem­ment, dans le do­maine du tex­tile. Par­mi eux, se trouve An­dré De­veaux, fondateur de la so­cié­té épo­nyme… en 1700. « 317 ans et neuf gé­né­ra­tions plus tard, le groupe est tou­jours pré­sent à Roanne et rayonne sur la scène in­ter­na­tio­nale, a sa­lué Yves Ni­co­lin. Il réa­lise un chiffre d’affaires de

100 mil­lions d’eu­ros, dont

60 % à l’ex­por­ta­tion. » Clau­dius De­ver­nois (1899

1972) et Yves De­lorme

(1922­2007) sont égale­ ment dans la liste. Le pre­mier, spé­cia­liste du jacquard homme, a aus­si por­té le rug­by à XIII à l’éche­lon lo­cal et na­tio­nal. Le se­cond, grand nom du luxe, a tra­vaillé pour Pierre Car­din, Gi­ven­chy, Lan­vin, Ca­cha­rel, Dior… La so­cié­té fa­mi­liale qu’il di­ri­geait compte dé­sor­mais 900 sa­la­riés (hors Chine) et est dis­tri­buée dans 45 pays.

Louis Ély­sée Crou­zet,

créa­teur en 1919 des fa­meux ARCT (Ateliers roan­nais de construc­tions tex­tiles), en­gen­drant le dé­ve­lop­pe­ment de la mé­tal­lur­gie en terre roan­naise, se voit lui aus­si (88 ans après sa mort) at­tri­buer une rue à son nom. Tout comme Pierre De­mur­ger,

l’in­ven­teur de la lame de scie en acier ra­pide. Son en­tre­prise, créée en 1923, a fait tra­vailler plu­sieurs mil­liers de fa­milles roan­naises dans l’usine de 25.000 m2, pour la fa­bri­ca­tion de lames et ma­chines à scier. Fran­çois Mi­che­lin (1926­2015) est éga­le­ment à l’hon­neur. Ce­lui qui est de­ve­nu le lea­der mon­dial du pneu, en mi­sant sur les in­ves­tis­se­ments en « re­cherche et dé­ve­lop­pe­ment », a fait de sa so­cié­té l’un des plus gros em­ployeurs de l’ar­ron­dis­se­ment de Roanne, au sein de l’usine créée dans la ville centre en 1974.

Un or­ga­niste dans la liste

En­fin, dans deux styles un peu dif­fé­rents de ce­lui des ca­pi­taines d’in­dus­trie pré­cé­dents, on trouve évi­dem­ment Au­guste Pra­lus, créa­teur de la dé­li­cieuse pra­lu­line il y a plus de six dé­cen­nies, dé­ten­teur de mul­tiples titres na­tio­naux. Et Jean Va­don, com­po­si­teur de nom­breuses messes et mu­si­cien ex­trê­me­ment doué. Cet or­ga­niste a été pro­mu, en 1960, com­man­deur dans l’ordre équestre de Saint­Sylvestre par le pape Jean XXIII. ■

PHOTO GEORGES BURELLIER

CA­DEAU. Une plaque a été of­ferte sa­me­di aux des­cen­dants de cha­cun des hommes ho­no­rés.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.