Les am­bas­sa­deurs savent re­ce­voir

Suc­cès gran­dis­sant pour les pots men­suels

Le Pays Roannais (Roanne) - - Vie Régionale L'actu - Au­ré­lie Mar­cha­dier

Ac­cueillir les nou­veaux ar­ri­vants de fa­çon « simple, ré­cur­rente et dans un cadre convi­vial », tel est l’ob­jec­tif des ren­contres pro­gram­mées chaque pre­mier mar­di du mois dans un bar-res­tau­rant par le ré­seau des Am­bas­sa­deurs du Roan­nais.

Ce mar­di, cinq néoRoan­nais ont pous­sé la porte. Les tem­pé­ra­tures froides ou en­core le match de la Cho­rale qui se jouait en même temps ont pu en dé­cou­ra­ger cer­tains. « Mais ces der­niers mois, nous avons eu jus­qu’à une quin­zaine de par­ti­ci­pants », se fé­li­cite Ma­ry­line Roche, char­gée de mis­sion pour la marque de ter­ri­toire Roanne Tout & Sim­ple­ment. « Des étu­diants, mais aus­si beau­coup de per­sonnes mu­tées à la ren­trée de sep­tembre. Des par­ti­ci­pants qui ont des ques­tions très va­riées sur l’em­ploi, les lieux où sor­tir… ».

Lan­cés en mars der­nier, ces af­ter­work in­for­mels or­ga­ni­sés une fois par mois visent en ef­fet à fa­ci­li­ter l’in­té­gra­tion des nou­veaux ha­bi­tants du Roan­nais.

« Il n’est pas simple de tis­ser un ré­seau quand on ar­rive dans une nou­velle ville. On ne sait pas for­cé­ment par où com­men­cer. Le plus dur, c’est de pous­ser la porte », ré­sume Ma­ry­line Roche. Ils sont or­ga­ni­sés les pre­miers mar­dis du mois.

Ce soir­là, Alice Gi­raud, 23 ans, s’est lan­cée. Ori­gi­naire de la ré­gion sté­pha­noise, elle vient de s’ins­tal­ler en Roan­nais pour rai­sons professionnelles. Tra­vaillant dans l’in­dus­trie chi­mique, elle ré­side à Roanne de­puis deux mois. « Je suis al­lée à l’of­fice de tou­risme et je leur ai dit que je n’avais pas d’amis ici ! », sou­rit la jeune femme. « Ils m’ont par­lé du pot des am­bas­sa­deurs. Il faut bien com­men­cer quelque part », ra­conte Alice, qui concède que « ce n’est pas for­cé­ment fa­cile de nouer des contacts. Avant, la vie étu­diante fa­ci­li­tait les choses ». Ce mar­di soir, elle échange tou­te­fois un pre­mier nu­mé­ro avec les Femmes chefs d’en­tre­prises (FCE).

Dans la salle en ef­fet, des Am­bas­sa­deurs in­ves­tis dans la vie lo­cale font jouer leur ré­seau, à l’image ce soir­là de Ch­ris­tine Pe­rey, vice­pré­si­dente des FCE, et pro­fes­sion­nelle de l’im­mo­bi­lier. « Chez les FCE, on cultive aus­si cette tra­di­tion d’accueil et de bien­veillance ».

Chaque mois, un re­pré­

sen­tant de l’Of­fice de tou­risme par­ti­cipe éga­le­ment à l’opé­ra­tion. « Nous re­ce­vons beau­coup d’ar­ri­vants en quête d’in­fos pra­tiques. Nous les ac­com­pa­gnons, dé­taille Ca­the­rine Du­champt, conseillère en sé­jour. Comme nous nous ins­cri­vons en com­plé­men­ta­ri­té avec les Am­bas­sa­deurs, il est na­tu­rel de faire le lien ici, d’au­tant que ceux qui poussent notre porte ne connaissent pas tou­jours ce ré­seau ».

Jean­Fran­çois Frey­doz et Mi­chèle Le­maitre, deux re­trai­tés bre­tons qui viennent de je­ter l’ancre à Com­melle, té­moignent : « Quand on a re­çu l’in­vi­ta­tion, on a d’abord pen­sé à la mu­ni­ci­pa­li­té. Il y a peu­têtre un tra­vail d’éclair­cis­se­ment à faire à ce ni­veau ». Consciente de cet axe à ren­for­cer, la marque de ter­ri­toire Roanne Tout & Sim­ple­ment oeuvre no­tam­ment à mieux ci­bler son image, no­tam­ment sur les ré­seaux so­ciaux. Trois vi­déos pro­mo­tion­nelles dé­diées au ter­ri­toire vont d’ailleurs être mises en ligne dans les toutes pro­chaines se­maines. ■

« Le plus dur, c’est de pous­ser la porte »

REN­DEZ-VOUS.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.