Des bi­joux roan­nais sur la Croi­sette

Une créa­trice de bi­joux de Ville­rest pré­sente ses créa­tions au pres­ti­gieux fes­ti­val du film

Le Pays Roannais (Roanne) - - La Une - Ch­ris­tian Ver­det

Pas­cale Buis­son est pré­sente pour la deuxième an­née consé­cu­tive au fes­ti­val de Cannes afin de faire con­naître ses créa­tions, por­tées par des par­ti­ci­pants à la pres­ti­gieuse ma­ni­fes­ta­tion.

Pas fa­cile de briller sous le so­leil de Cannes, les places sont chères, et Pas­cale Buis­son, une ar­tiste vil­le­res­toise, l’a bien com­pris. Alors elle a dé­ci­dé de com­men­cer dans l’ombre pour es­sayer at­teindre la lu­mière. « Je ne suis pas col­lée dans un sho­wroom comme l’an­née der­nière, quand je suis ve­nue pour la pre­mière fois. Cette an­née je suis par­tie pour mon­trer mes créas bi­joux, mais avec une pe­tite équipe très ré­ac­tive », rap­porte Pas­cale Buis­son, jointe en pleine « ruche » ­ce sont ses mots­ can­noise.

Faire con­naître ses créa­tions

L’équipe de Pas­cale est com­po­sée d’une fa­shion de­si­gner qui tra­vaille entre Pa­ris et New­York, d’un coif­feur, d’une pho­to­graphe à la­quelle s’est gref­fée ré­cem­ment une make­up ar­tist qui tra­vaille entre autres pour la sé­rie Scènes de mé­ nage.

« Le but c’est que l’on nous re­con­naisse, qu’on re­marque nos créa­tions, conti­nue l’ar­tiste, alors nous fai­sons des “col­la­bo­ra­tions” avec des man­ne­quins, ac­teurs, pro­duc­teurs, di­rec­trices de ma­ga­zines, etc. On les af­faire pour leur mon­tée des marches. C’est un avan­tage de tra­vailler en équipe, quand l’un de nous a un plan, il en fait pro­fi­ter les autres. »

Pas­cale ex­plique ado­rer « cette es­pèce d’éner­gie heu­reuse » où les soi­rées VIP ­ son équipe était di­manche 13 mai au Ma­jes­tic Hô­tel, pour un ga­la de cha­ri­té, en com­pa­gnie du chan­teur Akon, ou en­core Gri­ch­ka Bog­da­noff­ suc­cèdent aux jour­nées de tra­vail. « J’ai un pe­tit ré­seau main­ te­nant, et puis notre fa­shion de­si­gner connait du monde elle aus­si », conti­nue Pas­cale qui ad­met mal­gré tout que « pour avoir une ac­cré­di­ta­tion, c’est très com­pli­qué ».

Mais peu im­porte, la pas­sion est là, le ré­seau est créé et il reste d’autres fes­ti­vals à cou­vrir. Pour ar­ri­ver au som­met il suf­fit de gra­vir une marche après l’autre. ■

MARCHES. Le man­ne­quin Jé­ré­my Bel­let (à droite) a mon­té les marches du fes­ti­val, sa­me­di 12 mai, avant la pro­jec­tion de Fah­ren­heit 451, de Ra­min Bah­ra­ni, avec un col­lier cra­vate de Pas­cale Buis­son, Ni­cky Mi­lore-Jo­seph (à gauche), man­ne­quin, pa­rée du...

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.