Le mar­ché de Pâques n’a pas pris une ride

Le Pays Roannais (Tarare) - - Monts Du Lyonnais Vie Locale -

Pas de doute, le mar­ché du lun­di de Pâques ren­contre tou­jours au­tant de suc­cès. Ain­si lun­di 17 avril, le centre du vil­lage a été en­va­hi par les étals des fo­rains, si bien que la nou­velle voie a été bien rem­plie.

Les mé­na­gères tout comme de nom­breux vi­si­teurs ont com­plé­té le ta­bleau et ré­pon­du pré­sent. Pas de doute, c’était bien la foule des grands jours à SaintLaurent. D’au­tant plus que le tra­di­tion­nel mar­ché aux veaux a at­ti­ré son lot de cu­rieux. À dix heures son­nantes, heure of­fi­cielle de l’ou­ver­ture du mar­ché, les ache­teurs ont dû se frayer un che­min par­mi la foule de ba­dauds pour né­go­cier les prix avec les éle­veurs. De fait, 71 veaux sur les 72 pré­sents dans les stalles ont trou­vé pre­neurs.

En pa­ral­lèle, les vi­si­teurs ont été ac­cueillis par une quin­zaine de jeunes agri­cul­teurs de Cha­mous­se­ten­Lyon­nais, qui ont per­mis aux gour­mets d’ap­pré­cier tripes ou autres an­douillettes. Une preuve sup­plé­men­taire, si be­soin était, que le mar­ché du lun­di est le fleu­ron éco­no­mique de SaintLaurent.

CONVI­VIA­LI­TÉ. Le mar­ché est éga­le­ment un lieu de ren­contres.

AF­FLUENCE. De nom­breux vi­si­teurs au centre du vil­lage.

DÉ­GUS­TA­TION. Les gour­mets ont ap­pré­cié tripes et an­douillettes ser­vies par les jeunes agri­cul­teurs.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.