Une grande bra­de­rie, le 25 juin

Anne­Fran­çoise Hum­bert et Éric Ron­za­ni à la pré­si­dence

Le Pays Roannais (Tarare) - - Tarare Vivre Sa Ville -

Il y a quelques se­maines, Anne-Fran­çoise Hum­bert et Éric Ron­za­ni pre­naient la pré­si­dence de l’as­so­cia­tion des com­mer­çants et ar­ti­sans du pays de Ta­rare, Shop­ping ac­tif. Ils suc­cèdent à Phi­lippe Bel­lan. Ren­contre.

Pour­quoi avoir fait le choix d’une co-pré­si­dence ?

Pour al­lé­ger la charge. On re­pré­sente deux com­merces as­sez dif­fé­rents (un en ex­té­rieur pour Mme Hum­bert et deux en centre­ville pour M. Ron­za­ni.N.D.L.R.). On est tous les deux des an­ciens membres du bu­reau (de­puis six ans pour An­neF­ran­çoise, se­cré­taire et membre, et douze pour Éric, membre et vice­pré­sident. N.D.L.R.).

Comment se porte l’as­so­cia­tion ? Bien. Les ef­fec­tifs sont stables. De­puis trois ans, nous avons 55 adhé­rents. Les dé­parts, sou­vent dus à des fer­me­tures, sont com­pen­sés par l’ar­ri­vée de nou­veaux, créa­tions de com­merces ou per­sonnes qui sou­haitent re­joindre l’as­so­cia­tion. On a ré­duit la co­ti­sa­ tion de 180 à 120 .On est ou­vert à toutes les idées des adhé­rents et des autres. On conti­nue d’or­ga­ni­ser des mo­ments convi­viaux ou­verts à tous les com­mer­çants et ar­ti­sans du pays de Ta­rare.

Quels sont vos pro­jets ?

Le plus grand, c’est la bra­de­rie. Elle au­ra lieu di­manche 25 juin, de 9 heures à 18 h 30. Une ving­taine de com­mer­çants se­ront ou­verts toute la jour­née, une di­zaine seule­ment le ma­tin. Ils se­ront re­joints par une qua­ran­taine de fo­rains et une di­zaine d’ar­ti­sans créa­teurs. Nous don­nons bien sûr la prio­ri­té aux com­mer­çants de Ta­rare qui sou­haitent ou­vrir ce jour­là, afin qu’il n’y ait per­sonne de­vant leur vi­trine. Faire une bra­de­rie le sa­me­di, c’est dif­fi­cile et en plus il y a le mar­ché. Le di­manche per­ met d’avoir un chiffre d’af­faires sup­plé­men­taire. Cette jour­née est bé­né­fique pour les com­mer­çants, juste avant le dé­but des soldes.

D’autres pro­jets

On pro­po­se­ra un jeu à Noël et nous dé­ve­lop­pe­rons les chèques ca­deaux Shop­ping ac­tif. Le show mode se­ra re­con­duit l’an­née pro­chaine, mais en oc­tobre cette fois, afin de pré­sen­ter la col­lec­tion au­tomne­hi­ver. C’est une belle vi­trine pour ceux qui y par­ti­cipent. Les re­tours sont po­si­tifs. Pour la nou­velle édi­tion, en 2018, nous sou­hai­tons faire ap­pel à des man­ne­quins lo­caux, comme la bou­tique Prestance le fait chaque an­née de­puis cinq ans pour son dé­fi­lé du 8 dé­cembre et, plus ré­cem­ment, le ma­ga­sin J’adore. Les clients jouent le jeu à fond et ça fonc­tionne très bien. La der­nière, Lau­rie Com­méat, a trou­vé un poste si­mi­laire à cô­té de chez elle. Émilie Mo­rey est res­tée peu de temps, nous ne sa­vons pas vrai­ment pour­quoi. Quant à Ma­rie Hu­bert, elle a chan­gé pour une créa­tion de poste à la Chambre de com­merce et d’in­dus­trie. Ces fonc­tions sont un très bon trem­plin. Ça per­met d’ac­qué­rir des connais­sances en peu de temps. C’est une belle carte de vi­site.

Avez-vous trou­vé un rem­pla­çant ?

Nous avons re­çu une quin­zaine de can­di­da­tures, dont cer­taines avec des pro­fils in­té­res­sants. Des en­tre­tiens vont se dé­rou­ler cou­rant juin, pour une prise de poste fin août. Sa mis­sion, être un peu moins sur le ter­rain et gé­rer l’ad­mi­nis­tra­tif.

La co­ti­sa­tion ra­me­née de 180 € à 120 €

CO­PRÉ­SI­DENTS. Anne-Fran­çoise Hum­bert et Éric Ron­za­ni.

Une 3e ani­ma­trice com­mer­ciale quitte son poste, comment l’ex­pli­quez vous ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.