Meurtre pré­mé­di­té ?

Fa­brice Du­rand avait été tué au Qué­bec cet été

Le Pays Roannais (Tarare) - - La Une - PHO­TO RA­DIO CA­NA­DA

CHAMBOST-LONGESSAIGNE. Un Qué­bé­cois de 23 ans, a été for­mel­le­ment ac­cu­sé, lun­di, de l’as­sas­si­nat d’un jeune tou­riste ori­gi­naire des Monts du Lyon­nais, le 22 août der­nier.

DRAME. Fa­brice Du­rand, 23 ans, avait été tué d’une balle en pleine tête alors qu’il se pro­me­nait avec sa com­pagne sur l’un des sen­tiers les plus tou­ris­tiques de Gas­pai­sie.

Jé­ré­mie Vik­tor La­ga­cé, un Qué­bé­cois de 23 ans, a été for­mel­le­ment ac­cu­sé, lun­di, du meurtre pré­mé­di­té d’un tou­riste ori­gi­naire des Monts du Lyon­nais, sur­ve­nu, le 22 août, sur un sen­tier tou­ris­tique dans la pro­vince de Gas­pé­sie.

Si le sub­sti­tut du pro­cu­reur gé­né­ral du Qué­bec, Gé­rald Mal­tais, a évo­qué dès le dé­but de l’en­quête une dis­cus­sion qu’au­rait eu le prin­ci­pal sus­pect avec Fa­brice Du­rand, 23 ans, de Chambost­Longessaigne, et sa com­pagne Lu­di­vine Mar­coux, 22 ans, de Ner­vieux (Loire), avant que le couple n’em­prunte un sen­tier me­nant aux chutes de Pi­cot, l’un des sites tou­ris­tiques les plus fré­quen­tés de la pro­vince de Gas­pai­sie (Est du Qué­bec), il n’a pas pré­ci­sé le mo­bile du tir qui a coû­té la vie au jeune tou­riste fran­çais.

Le 22 août vers 14 h 30, Fa­brice Du­rand a été tué d’une balle en pleine tête à Saint­An­dré­de­Res­ti­gouche, pe­tite lo­ca­li­té où ré­side Jé­ré­mie Vik­tor La­ga­cé, dé­jà condam­né pour avoir abat­tu le chien de l’un de ses pro­fes­seurs et si­gna­lé à la jus­tice après une al­ter­ca­tion avec une ran­don­neuse sur ce même sen­tier. La Sû­re­té du Qué­bec et l’ac­cu­sa­tion, qui ne veulent dé­voi­ler au­cun élé­ment avant la te­nue du pro­cès, le­quel ne de­vrait pas se te­nir avant le mois de dé­cembre, res­tent pour l’heure dis­crets sur les mo­ti­va­tions qui au­raient pu in­ci­ter l’ac­cu­sé à ou­vrir le feu sur Fa­brice Du­rand. « Pour le mo­ment, on a por­té l’ac­cu­sa­tion que la preuve amas­sée jus­qu’ici per­met. Main­te­nant, l’en­quête se pour­suit et des ac­cu­sa­tions pour­raient s’ajou­ter sur d’autres élé­ments », a néan­moins dé­cla­ré, mar­di, au site Le So­leil, M. Mal­tais. Ar­rê­té dans la fo­rêt, près du sen­tier, en­vi­ron une heure après la tra­gé­die, Jé­ré­mie Vik­tor La­ga­cé a été main­te­nu en dé­ten­tion par le tri­bu­nal de New Car­lisle de­vant le­quelle il re­vien­dra le 27 no­vembre pour un point sur l’avan­ce­ment de l’en­quête pré­li­mi­naire.

L’ac­cu­sa­tion reste muette sur le mo­bile

CA­NA­DA PHO­TO RA­DIO

JUS­TICE. Jé­ré­mie Vik­tor La­ga­cé lors de sa pre­mière com­pa­ru­tion après le drame.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.