Co­lère contre le nou­veau pro­jet de car­rière

Le su­jet hou­leux de la réou­ver­ture de la car­rière Bé­di­na res­sur­git six ans après

Le Pays Roannais (Tarare) - - La Une - Em­ma Le­fevre

La so­cié­té So­grap et le pro­prié­taire du ter­rain ont in­ten­té une ac­tion en jus­tice contre le Plan lo­cal d’ur­ba­nisme qui ex­clut la re­prise d’ac­ti­vi­té de la car­rière.

La car­rière Bé­di­na, trop pe­tite et plus ren­table, a fer­mé ses portes en 2005. En 2012, Eif­fage pro­pose sa réou­ver­ture afin d’en faire une car­rière in­dus­trielle éten­due. Les vil­la­geois sont contre. Ain­si, deux col­lec­tifs se forment : Sau­vons Valsonne et le Co­mi­té de dé­fense contre la car­rière de Valsonne (CDCCV). Après une pé­ti­tion et un ré­fé­ren­dum, les ha­bi­tants votent non au pro­jet de réou­ver­ture. Fin du pre­mier épi­sode.

En 2016, après une en­quête pu­blique et l’avis du com­mis­saire en­quê­teur, l’État rend un avis fa­vo­rable quant au Plan lo­cal d’ur­ba­nisme (PLU) pré­sen­té par la mu­ni­ci­pa­li­té qui ex­clut la­dite car­rière. Mais la fi­liale d’Eif­fage, So­grap, et le pro­prié­taire du ter­rain en­tament une ac­tion en jus­tice pour dé­non­cer ce PLU.

« Le vil­lage se si­tue dans la val­lée de la Croze, iden­ti­fiée comme re­mar­quable par l’État. La car­rière est sor­tie du PLU, se­lon la dé­ci­sion des élus et du pré­fet. L’État pro­pose même de clas­ser l’an­cienne car­rière en Es­pace boi­sé pour en pré­ser­ver le ca­rac­tère na­tu­rel. Son ac­ti­vi­té est donc in­com­pa­tible avec le PLU » ex­plique Da­nielle Beau­nier, du col­lec­tif Sau­vons Valsonne.

Pour­tant, le pro­jet est de nou­veau re­lan­cé. Une nou­velle en­ quête pu­blique au­ra lieu du 15 juin au 15 juillet. « Nous re­nou­ve­lons notre op­po­si­tion à ce pro­jet de réou­ver­ture. Cette car­rière n’ap­por­te­ra que nui­sances aux vil­la­geois. Toute la pol­lu­tion va re­tom­ber, sans par­ler de celle due aux nom­breux pas­sages de ca­mions dans la tra­ver­sée du vil­lage. Ce tra­fic re­pré­sen­te­rait un dan­ger pour en­fants et adultes obli­gés de tra­ver­ser la RD313 », pour­suit Mme Beau­nier. « Valsonne, com­mune pai­sible cou­verte de fo­rêts, a d’ailleurs des ani­maux pro­té­gés comme le hi­bou grand­duc, les pics noirs, les en­gou­le­vents et des écre­visses à pattes blanches dans le Soa­nan. Ce pro­jet va à l’en­contre de ce­lui du vil­lage : Valsonne pou­mon vert, Valsonne vil­lage d’ac­cueil. On veut sa­cri­fier notre com­mune pour une car­rière de gra­nu­lats qui ser­vi­ra à ali­men­ter le Rhône, alors que d’autres existent dé­jà et qu’on nous parle d’ar­rê­ter le pillage des res­sources de notre pla­nète, de dé­ve­lop­pe­ment du­rable et d’uti­li­sa­tion de ma­té­riaux re­cy­clés. Nous di­sons non à cette car­rière, car ce n’est pas un pro­jet d’in­té­rêt gé­né­ral, pour la com­mune ou ses Val­son­nais, mais c’est ce­lui du pro­prié­taire du ter­rain et de la so­cié­té So­grap Eif­fage », dé­nonce la por­te­pa­role du col­lec­tif.

« Cette car­rière n’ap­por­te­ra que nui­sances aux vil­la­geois »

Une nou­velle en­quête pu­blique au­ra lieu du 15 juin au 15 juillet

De­puis le 29 avril, le col­lec­tif Sau­vons Valsonne a mis en ligne une pé­ti­tion qu’elle en­ver­ra à Em­ma­nuel Ma­cron, Ni­co­las Hu­lot, au pré­fet d’Au­vergne Rhône­Alpes Stéphane Bouillon et au maire de Valsonne, Pa­trick Bour­ras­saut. Il y a ac­tuel­le­ment 199 si­gna­tures.

PRO­JET. La car­rière Bé­di­na, si­tuée entre Les Cas­settes et Valsonne, est fer­mée de­puis 2005.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.