Deux an­ciens com­bat­tants mé­daillés

Le Pays Roannais (Tarare) - - Pays De L'arbresle Vie Locale -

Après les al­lo­cu­tions et la lec­ture d’un texte de Pierre Ga­mar­ra, Le ca­pi­taine Prin­temps, par les en­fants de l’école des Sources sui­vie des chants de l’école Saint Mar­tin Le chant des par­ti­sans et Né en 17 à Lei­dens­tadt, deux an­ciens com­bat­tants ont été mé­daillés : Re­né Mar­ti­nez et Jean­Luc Gan­dit.

Re­né Mar­ti­nez est par­ti pour le ser­vice mi­li­taire le 1e j uillet 1953 au 356e Ré­gi­ment de ma­té­riel dans la ré­gion d’Al­ger.

rRe­con­nais­sance de la Na­tion et Croix du com­bat­tant

Après une for­ma­tion de 3 mois et avec celle de char­cu­tier, il rentre comme bou­cher aux cui­sines du ré­gi­ment.

Après 18 mois de ser­vice, Re­né est li­bé­ré des obli­ga­tions mi­li­taires, mais en sep­tembre 1955, il est ap­pe­lé par les au­to­ri­tés et pen­dant 6 mois il par­ti­cipe à des opé­ra­tions dites de main­tien de l’ordre à la fron­tière ma­ro­caine à la li­mite du dé­sert.

En mars 1956, il est li­bé­ré avec un cer­ti­fi­cat de bonne conduite du Ca­pi­taine Bou­lin.

Le 11 no­vembre 2013, il a re­çu la Croix du com­bat­ tant pour ces 25 mois pas­sés au ser­vice de la France.

Ce 8 mai, M. Buis­son, maire de Savigny, lui a re­mis la mé­daille de re­con­nais­sance de la na­tion.

Jean­Luc Gan­dit, pu­pille de la na­tion à l’âge de 8 ans, est par­ti le 5 mai 1957 pour le ser­vice mi­li­taire di­rec­te­ment en Al­gé­rie et in­cor­po­ré au 9e Ré­gi­ment de zouaves à Al­ger.

Il a fait une for­ma­tion mi­li­taire de 3 mois et l’ap­pren­tis­sage des armes.

Avec sa for­ma­tion de ser­ru­rier, il est de­ve­nu spé­cia­liste de l’ar­me­ment ce qui lui a va­lu de nom­breux dé­pla­ce­ments dans les uni­tés com­bat­tantes pour vé­ri­fier et ré­pa­rer les armes.

Après 27 mois pas­sés en Al­gé­rie il a re­çu le 13 juillet 1959 un cer­ti­fi­cat de bonne conduite du Lieu­te­nant­Co­lo­nel San­ti­ni.

Le 19 juillet, marque la fin cette ga­lère al­gé­rienne et le re­tour en France. C’est pour ces mois pas­sés au ser­vice de la France en étant pu­pille de la na­tion que Paul Cor­mo­rèche, pré­sident can­to­nal, lui a re­mis la croix du com­bat­tant. ■

RÉCIPIENDAIRES. MM. Gan­dit et Mar­ti­nez.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.