Le ju­do­ka, l’hal­té­ro­phile et le pa­ra­chu­tiste

Le Pays Roannais (Tarare) - - Le Portrait -

Pen­dant plus de 30 ans, An­dré Sey­tier a pré­si­dé le Ju­do club ar­bres­lois et la Com­mis­sion na­tio­nale de ju­do le temps de trois Olym­piades. Et là en­core, il fal­lait in­ven­ter. « J’ai fait une thèse sur la fa­çon d’en­sei­gner le ju­do aux en­fants. Je les met­tais 2 par 2 et les lais­sais dé­cou­vrir les mou­ve­ments par eux-mêmes. À cette époque, quand on par­tait en com­pèt’, on ra­me­nait tou­jours des mé­dailles », ex­plique le cein­ture noire 2e Dan. En 2015, il a re­çu celle de l’Of­fice des sports de l’Ar­bresle pour sa­luer son par­cours spor­tif long de 75 ans. Le ju­do­ka a aus­si ex­plo­ré le Tai-chi-chuan, l’Aï­ki­do et a fon­dé avec une bande de co­pains, en 1955, un club d’hal­té­ro­phi­lie à l’Ar­bresle, le HCCA. « On a fait ve­nir Charles Ri­gou­lot, l’homme le plus fort du monde à l’Ar­bresle. » À 90 ans, le spor­tif ne dé­roge pas à la dis­ci­pline qu’il a tou­jours en­sei­gnée. Chaque jour, une heure de sport obli­ga­toire. Au mi­lieu des poids, des ra­meurs et des vé­los, cet an­cien « pa­ra » reste dans la course.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.