Cen­te­naire de 14-18 : LyLy donne le la

Pour sa 5e édi­tion, le fes­ti­val Ly­rique en Lyon­nais ap­pelle à la mé­moire de la Grande guerre

Le Pays Roannais (Tarare) - - Pays De L'arbresle Vie Locale -

Pour sa 5e édi­tion, le fes­ti­val LyLy ren­dra un hom­mage vi­brant au monde de la mu­sique mar­qué par la Grande guerre. Des oeuvres de grands compositeurs, in­ter­pré­tées par des ta­lents ré­gio­naux ré­son­ne­ront dans les Monts du Lyon­nais du 30 juin au 14 juillet.

L’His­toire du Sol­dat d’Igor Stra­vins­ky, Guerre et paix à la Re­nais­sance, in­ter­pré­té par l’En­semble Nom Pa­reilhe… La pro­gram­ma­tion de la 5e édi­tion du fes­ti­val Ly­rique en Lyon­nais (LyLy) est un saut dans le temps, cent ans en ar­rière. Pas si loin. Un temps trou­blé, la fin d’une guerre qui n’a pas épar­gné le monde des arts et de la lit­té­ra­ture : Charles Pé­guy, Alain Four­nier, Guillaume Apol­li­naire, etc. Morts sur le champ de ba­taille. Mau­rice Ra­vel com­po­sa en 1917 Le Tom­beau de Cou­pe­rin qu’il dé­dia à ses amis tom­bés au front. Un hom­mage vo­cal, puis­sant, à écou­ter dans les Monts du Lyon­nais du 30 juin au 14 juillet. Les dates…

Concert sym­pho­nique Mau­rice Ra­vel et Ed­vard Grieg, par l’Or­chestre sym­pho­nique INSA-Uni­ver­si­tés de Lyon. Pre­mière par­tie : Le Tom­beau de Cou­pe­rin de Mau­rice Ra­vel, oeuvre em­blé­ma­tique du dé­but du XXe siècle où le com­po­si­teur dé­die chaque ta­bleau de la pièce à un ami per­du à la guerre. Le concert d’ou­ver­ture du fes­ti­val se pour­sui­vra par l’OEuvre de jeunesse, concer­to pour pia­no d’Ed­vard Grieg. Une mu­sique qui puise son es­sence dans le folk­lore nor­vé­gien. Pia­niste so­liste : Luc Ca­dot. À écou­ter le sa­me­di 30 juin à 20 h 30 à la col­lé­giale de SaintSym­pho­rien­sur­Coise et le 1er juillet à 17 heures à l’église de Saint­Gal­mier. En­trée : 18 € (pla­cé)/ 13 € (libre)/10 € (ré­duit). Du­rée du concert : 1 h 30.

Conte mu­si­cal l’His­toire du sol­dat, écrite par Ra­muz et mise en mu­sique par Stra­vins­ky en 1918. Un dia­logue mu­si­cal où il est ques­tion d’un jeune sol­dat qui, en per­mis­sion, vend son vio­lon (son âme) au diable en échange d‘un livre qui lui ap­por­te­ra la ri­chesse. Ou­blié de tous, riche, mais mal­heu­reux, il va tout ten­ter pour ré­cu­pé­rer son ins­tru­ment. Une oeuvre di­ri­gée par Hu­go Pe­ral­do, jeune chef d’or­chestre par ailleurs di­rec­teur mu­si­cal du fes­ti­val. À voir le di­manche 8 juillet à 18 heures à la Halle de Sainte­Foy­l’Ar­gen­tière. Ta­rifs : 18 €/13 €/10 €. Du­rée : 1 heure.

Guerre et Paix à la Re­nais­sance, par l’En­semble Nom Pa­reilhe. Le choeur li­vre­ra a cap­pel­la ce concert qui em­mène ses au­di­teurs jus­qu’aux heures les plus sombres des com­bats en Eu­rope, en pas­sant par des mo­ments de joie vic­to­rieuse. Les oeuvres de Guillaume Du­fay, Jos­quin Des­prez ou en­core Gio­van­ni Pier­lui­gi da Pa­les­tri­na se­ront au coeur de cette épo­pée guer­rière. Di­rec­tion mu­si­cale : Guillaume Ol­ry. Ren­dez­vous le mer­cre­di 11 juillet à 20 h 30 à l’église de Cham­bost­Lon­ges­saigne. En­trée : 18 €/13 €/10 €. Du­rée : 1h15.

La Tra­via­ta de Giu­seppe Ver­di (li­vret de Fran­ces­co Ma­ria Piave). L’in­con­tour­nable opé­ra de Ver­di vien­dra clore le 5e évé­ne­ment ly­rique en Lyon­nais. L’his­toire d’un amour im­pos­sible, qui vire au drame, entre Al­fre­do Ger­mont, jeune homme de bonne fa­mille, et Vio­let­ta, cour­ti­sane en vue au XIXe siècle, se­ra in­ter­pré­tée par une équipe de so­listes ha­bi­tuée du fes­ti­val et de nou­velles voix, di­ri­gées par Hu­go Pe­ral­do. À voir jeu­di 12 et sa­me­di 14 juillet à 20 h 30 à la salle mu­ni­ci­pale de Duerne. Ta­rifs : 25 €/20 €/15 €. Du­rée : 2 h 20 en­vi­ron avec en­tracte ; spec­tacle en ita­lien sur­ti­tré en fran­çais. ■

PHO­TO D’AR­CHIVES

TA­LENT. Hu­go Pe­ral­do, jeune chef d’or­chestre, di­ri­ge­ra plu­sieurs oeuvres pour cette 5e édi­tion de LyLy.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.