Ra­dis­son : plus d’images, plus de son

Les tra­vaux de dé­mo­li­tion de La Pla­ta privent de té­lé­vi­sion des ha­bi­tants de­puis plus d’un mois

Le Pays Roannais (Tarare) - - Tarare Vivre Sa Ville - Lu­do­vic Daim

Im­mo­bi­lière Rhône-Alpes as­sure que tout se­ra ré­ta­bli d’ici la se­maine pro­chaine. La mai­rie juge la si­tua­tion « in­ac­cep­table ».

Les ha­bi­tants des deux im­meubles si­tués aux 60, 62, 64 et 68, rue Ra­dis­son à Ta­rare ain­si que ceux de mai­sons voi­sines, sont pri­vés de té­lé­vi­sion, de té­lé­phone et d’In­ter­net de­puis le 24 août. De­puis le 2 août même pour les plus mal­chan­ceux.

En cause, les tra­vaux de dé­mo­li­tion des barres de La Pla­ta et no­tam­ment ceux de la barre dite basse à tra­vers la­quelle tran­si­tait le ré­seau câ­blé de l’opé­ra­teur SFR­Nu­mé­ri­cable. « Vous com­pre­nez, ce n’est peut­être pas grand­chose d’être pri­vé de té­lé mais pour nous, per­sonnes âgées, qui avons été con­ traintes de res­ter cloî­trées tout l’été à la mai­son avec la ca­ni­cule, c’était notre seule lu­carne », ex­plique une ré­si­dente du quar­tier âgée de 71 ans. Mais plus que l’ar­rêt du ser­vice, c’est le manque d’in­for­ma­tion, la dif­fi­cul­té à joindre un in­ter­lo­cu­teur digne de ce nom qui dé­prime plus qu’il n’ir­rite d’ailleurs les usa­gers. Il suf­fit, pour com­prendre, de ten­ter de joindre par té­lé­phone Im­mo­bi­lière Rhône­Alpes (IRA), le bailleur so­cial qui pi­lote les tra­vaux sur La Pla­ta, et d’écou­ter en boucle son lan­ci­nant disque in­vi­tant à rap­pe­ler ul­té­rieu­re­ment parce que tous ses « agents sont ac­tuel­le­ment oc­cu­pés », ou SFR­ Nu­mé­ri­cable qui vous de­mande un nu­mé­ro d’abon­né que vous n’avez pas puisque le ser­vice TV est com­pris dans votre loyer…

Au­cune in­fo

Ce que confirme un ré­pa­ra­teur té­lé ta­ra­rien sol­li­ci­té par plu­sieurs ha­bi­tants dé­pi­tés, cet été : « Il n’y a eu au­cune in­fo. Cer­tains se sont re­pliés sur leur box. Aux autres, on a conseillé l’ins­tal­la­tion d’une an­tenne TNT in­té­rieure. Mais ce­la coûte une tren­taine d’eu­ros et il y a en a qui n’ont pas vou­lu in­ves­tir en se di­sant que le câble se­rait ré­ta­bli bien­tôt. » À la mai­rie qui a pi­qué une grosse co­lère ju­geant la si­tua­tion « in­ac­cep­table » et aux rares ha­bi­tants qui ont pu joindre quel­qu’un, IRA ­ que nous avons sol­li­ci­tée à plu­sieurs re­prises en vain ­ a as­su­ré que les tra­vaux de ré­ta­blis­se­ment avaient re­pris, lun­di, pour une re­mise en ser­vice ga­ran­tie la se­maine pro­chaine. Le tout sur fond de bis­billes entre le bailleur et SFR­Nu­mé­ri­cable sur le coût de l’opé­ra­tion, croit sa­voir un pro­fes­sion­nel dans la confi­dence. ■

« Pour nous, per­sonnes âgées, c’est notre seule lu­carne »

PHO­TO D’ILLUSTRATION

IN­TER­RUP­TION. Cer­tains usa­gers sont pri­vés de té­lé­vi­sion de­puis le 2 août.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.