Le Tour de France 2019 pas­se­ra-t-il par le Fo­rez ?

Les hô­tels de la ré­gion sté­pha­noise et de la plaine en­re­gistrent une forte de­mande pour juillet

Le Pays Roannais (Tarare) - - Vie départementale - Lae­ti­tia Co­hen­det

La ru­meur court. Plus vite que ne pé­dale Ro­main Bar­det. Le 106e Tour de France, dont le par­cours ne se­ra of­fi­cia­li­sé qu’à la mi-oc­tobre est pré­texte à tous les fan­tasmes. Se­ra-t-il de pas­sage dans le Fo­rez ? L’hy­po­thèse n’a rien de sau­gre­nu alors que cer­tains hô­te­liers du bas­sin sté­pha­nois af­fichent com­plet.

L’in­for­ma­tion a fait la Une, jeu­di 6 sep­tembre, de l’Éveil de la Haute­Loire : Brioude de­vrait ac­cueillir une ar­ri­vée d’étape du Tour en 2019. La pres­ti­gieuse course cy­cliste, dont le dé­part se­ra don­né à Bruxelles le 6 juillet (une cer­ti­tude), de­vrait faire la part belle au Nord de la France avant de fi­ler vers les Vosges puis le Mas­sif cen­tral. Avec une ar­ri­vée en terres au­ver­gnates, toutes les sup­pu­ta­tions sont per­mises quant à un éven­tuel dé­part li­gé­rien. « Il n’y a pas de dos­sier en cours chez nous », af­firme un membre du ca­bi­net de Saint­Just­SaintRam­bert. Pas d’in­for­ma­tion non plus du cô­té de Montbrison. Les deux villes de­meurent ce­la dit aux aguets dans le cadre d’une can­di­da­ture com­mune por­tée par Loire Fo­rez ag­glo­mé­ra­tion et Ambert Li­vra­dois Fo­rez.

Et puis il y a Saint­Étienne dont le maire Gaël Per­driau, avait pro­mis, en fé­vrier der­nier, une « sur­prise liée au vé­lo en 2019 » puis une « très très grosse sur­prise pour après 2020 », ne fai­sant au­cun se­cret de ses es­poirs d’ac­cueillir un Grand dé­part du Tour.

« Gar­der le se­cret en­core un pe­tit mo­ment »

La pré­fec­ture li­gé­rienne prê­te­ra­t­elle ses ar­tères au pas­sage de la ca­ra­vane dans neuf mois ? Plus lo­quaces que les po­li­tiques, les hô­te­liers, sans rien confir­mer, re­con­naissent en­re­gis­trer une « forte de­mande pour le mois de juillet 2019 ». Ren­sei­gne­ments pris, les hô­tels du Golf et Ky­riad sont com­plets pour la nuit du 13 juillet. Et les ré­ser­va­tions fortes au Best Wes­tern d’An­dré­zieux. « Tous les éta­blis­se­ments de la plaine sont concer­nés, glisse Franck An­der­lo­ni, pré­sident du club hô­te­lier sté­pha­nois et di­rec­teur de la Char­pi­nière à Saint­Gal­mier. Mal­heu­reu­se­ment nous sommes obli­gés de gar­der le se­cret en­core un pe­tit mo­ment… Au moins jus­qu’à dé­but oc­tobre. Mais sa­chez que ce phé­no­mène se pro­duit tous les quatre ans ou presque. »

À l’évo­ca­tion des bruits de cou­loir, le pré­sident se contente d’un lé­ger sou­rire mais les dates concordent : le 17 juillet 2014, Saint­Étienne ac­cueillait la 12e étape du 101e Tour de France, rem­por­tée au sprint par le Nor­vé­gien Alexan­der Kris­toff.

Et si les cou­reurs s’of­fraient une pe­tite grim­pette par les monts du Fo­rez ? Ardent dé­fen­seur de la can­di­da­ture fo­ré­zienne Marc Mé­na­ger, élu à Ver­to­laye, a quelques doutes. « Spor­ti­ve­ment, re­con­naît­il, je ne vois pas l’in­té­rêt pour les cou­reurs d’em­prun­ter le col du Béal pour ar­ri­ver à Brioude. Il ne fe­ra pas la dif­fé­rence sur le plan de la course, même si je se­rais le plus heu­reux qu’ils passent par chez nous. » Dans l’at­tente, tout le monde croise les doigts. ■

2019. Le Tour par­ti­ra de Bruxelles.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.