Dix-sept ans sans ac­ci­dent à la car­rière

Le Perche - - La Une -

Les an­ciens se sou­vien­dront peut-être de la car­rière si­tuée dans le bourg de La Ven­trouze, dont l’ex­ploi­ta­tion a com­men­cé après-guerre. Ce­mex l’a ra­che­tée en 2006, avant de dé­mé­na­ger sur son site ac­tuel, le long de la D918, en 2008, avec un contrat d’ex­ploi­ta­tion de trente ans mi­ni­mum.

L’en­tre­prise y ex­trait le sable du sol et en­lève les im­pu­re­tés, avant qu’il ne se re­trouve dans le bé­ton. Ca­chée par des arbres de­puis la route, on dis­tingue à peine les im­menses tas de gra­nu­lats pré­le­vés. Et que dire des trous qui at­teignent trente mètres de pro­fon­deur, té­moins de l’ac­ti­vi­té de la car­rière ? La car­rière de La Ven­trouze em­ploie ain­si sept per­sonnes (une seule pour Bi­zou) et pro­duit 450 000 tonnes de sable par an, un site de taille « moyenne » , se­lon Fré­dé­ric Myn­gheer.

Une fois que la car­rière se­ra épui­sée, l’en­tre­prise re­bou­che­ra les trous et la terre se­ra en­suite re­boi­sée. « Au­jourd’hui, lorsque nous ac­qué­rons un ter­rain, il faut an­ti­ci­per le re­bou­chage. L’ac­ti­vi­té n’est plus aus­si des­truc­trice qu’avant, nous de­vons pen­ser à ce que nous al­lons lais­ser à nous en­fants » , pour­suit le chef de la car­rière.

D’im­pres­sion­nants trous de 30 mètres de pro­fon­deur.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.