Rance En­vi­ron­ne­ment fus­tige d’EDF

Le Petit Bleu - - DINAN -

L’as­so­cia­tion es­time qu’EDF, conces­sion­naire du bar­rage de la Rance, ne res­pecte pas son obli­ga­tion de main­te­nir des condi­tions de na­vi­ga­tion cor­rectes dans l’es­tuaire. En par­ti­cu­lier à l’écluse du Châ­te­lier, entre la Vi­com­té et Saint-Sam­son­sur-Rance.

Rance En­vi­ron­ne­ment ne mâche pas ses mots en­vers EDF, conces­sion­naire de l’usine ma­ré­mo­trice de la Rance. Dans une lettre ou­verte adres­sée à An­toine Ma­la­fosse *, di­rec­teur d’ex­ploi­ta­tion des ou­vrages hy­dro-élec­triques en Bre­tagne et Nor­man­die, l’as­so­cia­tion rap­pelle l’ur­gence de la si­tua­tion à l’écluse du Châ­te­lier, où l’en­va­se­ment contra­rie sé­rieu­se­ment la na­vi­ga­tion : « Des échouages ont lieu ré­gu­liè­re­ment alors même que les ho­raires des ma­rées et les ba­li­sages sont res­pec­tés. »

Lors de la der­nière as­sem­blée gé­né­rale de Coeur Eme­raude, EDF avait dé­jà été in­ter­pel­lé à ce su­jet. L’en­tre­prise a an­non­cé qu’il y au­rait un cu­rage au cours du mois de juillet, afin de dé­ga­ger le pas­sage vers l’écluse. EDF se ré­soud à uti­li­ser cette mé­thode mé­ca­nique faute d’avoir pu pra­ti­quer des chasses hy­drau­liques cette an­née, à cause du manque d’eau lié à la sé­che­resse.

Une mé­thode que re­met en ques­tion l’as­so­cia­tion : « Tous les ac­teurs du fleuve ne sont pas d’ac­cord sur l’ef­fi­ca­ci­té des chasses. Rance En­vi­ron­ne­ment, en par­ti­cu­lier, a tou­jours dé­mon­tré l’in­ef­fi­ca­ci­té de cette pra­tique et s’ins­crit en faux sur votre ap­pré­cia- tion d’un ef­fet po­si­tif ré­gu­lier de­puis 50 ans, car éloi­gner les sé­di­ments ne les éli­minent pas, mais les ac­cu­mulent plus loin. »

Rance En­vi­ron­ne­ment rap­pelle qu’EDF est te­nu de fi­nan­cer tous les tra­vaux né­ces­saires au main­tien des condi­tions de na­vi­ga­tion, mais consi­dère que « cette obli­ga­tion n’est pas res­pec­tée ». « Et, ce n’est pas par la pra­tique de chasses, qu’elle peut l’être (…) La dra­ma­tique conges­tion de l’écluse du Cha­te­lier n’est pas un épi­phé­no­mène iso­lé mais l’une des consé­quences de l’in­ac­tion d’EDF en ma­tière de désen­va­se­ment mal­gré ses en­ga­ge­ments contrac­tuels. Oui, EDF doit agir d’ur­gence, mais pas seule­ment pour quelques m3. »

* In­ter­viewé ces der­nières se­maines dans les co­lonnes des quo­ti­diens ré­gio­naux.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.