En­va­se­ment : EDF freine pour la suite

Après trois ans de dé­can­ta­tion, les vases ex­traites à Ly­vet (la Vi­com­té sur Rance) partent en re­morque vers les champs des com­munes voi­sines jus­qu’à la fin sep­tembre.

Le Petit Bleu - - LA UNE - Pierre-Yves GAUDART

His­to­rique.

65.000m3 de vases d’ori­gine ma­rine ont été ex­traites du piège à sé­di­ment de Ly­vet il y a près de trois ans. Elles ont dé­can­té dans un centre de tran­sit de plu­sieurs hec­tares, pro­prié­té d’EDF, à quelques cen­taines de mètres plus loin, au Pe­tit Cha­te­lier à Saint-Sam­son. De­puis la se­maine der­nière, ces vases sé­chées sont ache­mi­nées vers des ter­rains agri­coles par l’en­tre­prise Jan, de Cher­rueix, qui pro­cède éga­le­ment à leur épan­dage. Ce sé­di­ment, riche en li­mon et oli­go­élé­ments, di­mi­nue l’aci­di­té des sols et était uti­li­sé par les pay­sans au­tre­fois.

L’opé­ra­tion

Les re­morques d’Al­bert et Re­né Jan ef­fec­tue­ront pas moins de 3.500 voyages sur les pe­tites routes de la Vi­com­té, Plouër, (au plus loin, à cô­té de la dé­chè­te­rie de Saint-Hé­len) etc. pour épandre ces vases sur 400 hec­tares. « La pro­cé­dure de rem­plis­sage que nous avons mise au point évi­te­ra de sa­lir les routes » , pré­cise Do­mi­nique Mé­lec, char­gé du dé­ve­lop­pe­ment du­rable à l’as­so­cia­tion Coeur Éme­raude qui gère le centre de tran­sit.

Bonne nou­velle

L’ar­rê­té pré­fec­to­ral con­cer­nant l’opé­ra­tion im­po­sait à Coeur un dé­lai de trois ans pour vi­der le centre de tran­sit (avant fé­vrier 2018). Mais pour les pro­chaines ex­trac­tions, il fau­dra beau­coup moins de temps. Cette pre­mière ex­pé­rience montre que quelques mois suf­fisent aux vases pour être des­sa­li­ni­sées : « On ré­cu­pé­rait jus­qu’à une tonne de sel par jour qui re­par­tait dans la Rance » .

Moins bonne nou­velle

L’épan­dage de ces vases n’est au­to­ri­sé que sur une épais­seur de 4cm alors que les agri­cul­teurs et l’en­tre­prise (pour fa­ci­li­ter la tâche) sou­hai­te­raient 10cm.

Un site d’ex­trac­tion sup­plé­men­taire.

Le pro­jet est dans les car­tons men­tionne JeanF­ran­cis Ri­cheux, vice-pré­sident de Coeur sans en dire plus. Le piège de Ly­vet, vi­dé ré­gu­liè­re­ment, ne suf­fi­rait pas à ré­sor­ber l’en­va­se­ment de la Rance. « Il y a ur­gence, com­mente Jean-Louis Ru­cet, maire de la Vi­com­té sur Rance. Un plai­san­cier m’a dit que le ni­veau de vase avait mon­té d’un mètre à Mor­dreuc (Pleu­di­hen) de­puis la pré­cé­dente opé­ra­tion d’ex­trac­tion en 2004. »

Re­né Jan au vo­lant de sa pel­le­teuse, rem­plit ses re­morques avec la vase sé­chée.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.