Les Obé­lix en Es­pagne

Ce n’est pas une BD in­édite de Gos­cin­ny et Uder­zo, mais l’aven­ture en Es­pagne des Cham­pions de France du Quiou.

Le Petit Bleu - - AUTOUR D’ÉVRAN -

A La Ro­chelle, le 15 juin 2017, l’équipe « Les Obé­lix-la Belle Époque » a été sa­crée « Cham­pions de France Na­tio­nal 4» de flé­chettes et c’est donc qua­li­fiée pour le cham­pion­nat d’Eu­rope. C’est à Be­ni­dorn, dans le sud de l’Es­pagne, à 500 ki­lo­mètres de Bar­ce­lone, au bord de la Mé­di­ter­ra­née, du 25 au 31 oc­tobre, que les Quiou­siens re­pré­sen­te­ront la France, lors de cette com­pé­ti­tion re­le­vée dans la­quelle se­ront en­ga­gées les meilleures équipes eu­ro­péennes. « C’est un très grand hon­neur pour notre pe­tit vil­lage, d’ir­ré­duc­tibles Bre­tons, de s’être qua­li­fié pour des Cham­pion­nats d’Eu­rope ! Mais les gars le mé­ritent bien car ils s’en­traînent comme des for­ce­nés » ex­plique, le sou­rire aux lèvres, Mi­mi, la pa­tronne de la Belle Epoque, le bar-ta­bac du Quiou, spon­sor his­to­rique des Obé­lix.

Ob­jec­tif, si tout va bien : To­kyo en 2018

Jean-Marc et Frank Tou­ti­rais, Pas­cal Re­nault, Fred Lé­cuyer et Yves Dé­silles, les Obé­lix du Quiou, vont en Es­pagne, sans com­plexes, avec l’am­bi­tion de dé­cro­cher le titre eu­ro­péen : « Nous al­lons af­fron­ter de grosses poin­tures, mais nous n’avons rien à perdre ! Nous vi­sons la gagne, car au­cun de nous n’a en­core été vi­si­ter le Ja­pon ! » plai­sante Yves Dé­silles, pré­sident du club des Obé­lix. En ef­fet, s’ils sont sa­crés « Cham­pions d’Eu­rope » les Obé­lix, iront au Ja­pon, pour dis­pu­ter les cham­pion­nats du monde, en 2018. « S’ils gagnent en Es­pagne, je ne vois pas bien pour­quoi ils ne se­raient pas les rois à To­kyo ! » pré­cise, ré­so­lu­ment op­ti­miste, Mi­mi. Les sup­por­ters pour­ront suivre en di­rect, le par­cours des Obé­lix, sur la page Fa­ce­book du club : https :// www. fa­ce­book. com/ yves.de­silles

Un concours pour fi­nan­cer le voyage

« En juin, pour al­ler à La Ro­chelle, nous avons été ai- dés, par nos deux spon­sors et des sou­tiens in­di­vi­duels. Nous les re­mer­cions cha­leu­reu­se­ment ! Pour al­ler à Be­ni­dorn, nous avons be­soin en­core be­soin de faire ap­pel à nos sup­por­ters ! » ex­plique Yves De­sille. Les Obé­lix re­cherchent donc des en­tre­prises, pe­tites ou moyennes, du Pays de Di­nan, pour les spon­so­ri­ser. Leur bud­get n’est pas énorme. Outre leurs deux spon­sors, la Fé­dé­ra­tion France Darts et leur opé­ra­teur Do­mi­nique Grand­ville leur ap­portent un sou­tien lo­gis­tique.

Comme ce n’est pas suf­fi­sant, les Obé­lix or­ga­nisent, sa­me­di 16 sep­tembre, un concours, sur le ter­rain, der­rière la salle an­nexe de la mai­rie du Quiou. À par­tir de 11h, ou­ver­ture de la bu­vette et de la res­tau­ra­tion, entre amis – ga­lettes-sau­cisses grillées, frites, etc. – et prise des en­ga­ge­ments. Concours de dou­blettes, 10 € d’en­ga­ge­ment par équipe. Dé­but du concours à 14 h 30. Les ga­gnants de chaque fi­nale re­ce­vront, coupes, prix et lots. Ren­sei­gne­ments et ins­crip­tions, au : 06.10.05.66.66.

De gauche à droite : de­bout, Hu­bert Ne­veu, Jean-Marc Tou­ti­rai, Yves De­silles. Au 1er rang, Fred Lé­cuyer et Phi­lip­pr Re­nault.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.