Le can­na­bis syn­thé­tique : Ad­dic­tif et mor­tel

Le Petit Journal - Catalan - - DÉPARTEMENT -

Aux États-Unis, où cer­tains états ont dé­ci­dé de lé­ga­li­ser le can­na­bis, les tra­fi­quants ont trou­vé la pa­rade avec le «can­na­bis syn­thé­tique». Cette drogue dont les in­gré­dients viennent ma­jo­ri­tai­re­ment de Chine y sé­vit de plus en plus, où les in­ci­dents liés à sa prise se sont mul­ti­pliés en 2014.

Il porte des noms exo­tiques - K2, Spice, Bi­zar­ro ou Stoo­pid - et se vend en pe­tits pa­quets d'as­pect in­of­fen­sif, mais le can­na­bis syn­thé­tique et son "ef­fet zom­bie" alarment les au­to­ri­tés sa­ni­taires aux Etats-Unis.

Le pro­duit de base vient très ma­jo­ri­tai­re­ment de Chine et les in­gré­dients qui le com­posent peuvent être va­riés et do­sés à l'in­fi­ni pour avoir tou­jours un coup d'avance sur la loi et la rè­gle­men­ta­tion. "On le voit par­tout dans le pays", a af­fir­mé Chuck Ro­sen­berg, le pa­tron par in­té­rim de la DEA, l'agence fé­dé­rale char­gée de la lutte contre le tra­fic de drogue, à la ra­dio pu­blique.

"Les do­sages va­rient. Les pro­duits chi­miques va­rient. Vous et moi pour­rions ache­ter et uti­li­ser le même pa­quet et avoir des ré­ac­tions très dif­fé­rentes au pro­duit", a-t-il ex­pli­qué.

De­puis le dé­but de l'an­née, les centres an­ti­poi­son à tra­vers tout le pays ont re­çu 5.200 ap­pels pour des in­ci­dents liés au can­na­bis syn­thé­tique. La hausse est spec­ta­cu­laire. En 2014, le nombre d'ap­pels était de 3.680 et seule­ment de 2.668 un an plus tôt.

"Le can­na­bis syn­thé­tique peut cau­ser une an­xié­té ex­trême, de la pa­ra­noïa, des crises d'an­goisse, des dis­so­cia­tions, un épi­sode psy­cho­tique et des hal­lu­ci­na­tions", met en garde le site in­ter­net k2­zom­biedc.com, qui est gé­ré par la ville de Wa­shing­ton DC, et à des­ti­na­tion des jeunes. "Ces com­por­te­ments ont été sur­nom­més 'l'ef­fet zom­bie'", sou­ligne le site.

Le can­na­bis syn­thé­tique peut res­sem­bler à pre­mière vue à de la ma­ri- jua­na na­tu­relle mais il est par­fois ad­dic­tif et mor­tel en rai­son de la forte concen­tra­tion de pro­duits des­ti­nés à imi­ter le te­tra­hy­dro­can­na­bi­nol (THC), le prin­cipe ac­tif qui fait pla­ner.

Des hommes dorment dans la rue à Har­lem (New York), le 5 août 2015 après des prises de can­na­bis syn­thé­tiques qui in­duisent un ef­fet zom­bie

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.