Che­vaux de trait : des stars au concours

Le Petit Journal - du Tarn-et-Garonne - - LA UNE -

Au­tre­fois dans chaque ferme on pou­vait en voir au moins un, qui, une fois le travail ache­vé...

Au­tre­fois, dans une époque pas si loin­taine mais que beau­coup n’ont pas connu, on les voyait dans les champs ti­rant la char­rue du la­bou­reur ou trac­tant une char­rue.

Au­tre­fois dans chaque ferme on pou­vait en voir au moins un, qui, une fois le travail ache­vé gam­ba­dait dans son pré ou se re­po­sait dans son écu­rie après avoir dé­gus­té son avoine et son foin. Certes le che­val de trait est un cos­taud, mais pas seule­ment. Il se dé­gage de cet ani­mal su­perbe une élé­gance, une pres­tance qui at­tirent l’oeil. De­puis l’ar­ri­vée du trac­teur, il a été mis de cô­té et dans les ex­ploi­ta­tions agri­coles il n’a plus sa place. Dom­mage c’était si beau de les voir dans nos cam­pagnes. Quelques pas­sion­nés es­sayent de conser­ver ces races dites lourdes et or­ga­nisent des concours par­tout en France. Ce di­manche se te­nait le concours can­to­nal au parc de la Lére. Les vi­si­teurs et autres pro­me­neurs ont pu pro­fi­ter de cette jour­née pour al­ler à la ren­contre de ces ma­gni­fiques ani­maux et s’émer­veiller de­vant ce spec­tacle de ju­ments sui­vies par leurs pou­lains. Cri­nières et queues pei­gnées, robes et sa­bots lus­trés ils sont prêts pour pas­ser de­vant l’oeil des juges : M. Ber­roche de L’IFCE, Mme Fer­rere, M. Ares­tier, M. Arnal et M. Cour­néde. Tout est pas­sé au crible, rien ne leur échappe. Le ver­dict tombe, bien sûr cer­tains pro­prié­taires auront une coupe et d’autres non, mais le prin­ci­pal n’est peut être pas là. Le prin­ci­pal n’est il pas de sau­ver ces races, de les faire connaître en­core plus. Et pour­quoi pas trou­ver ou re­ve­nir à des fi­lières où ces su­perbes che­vaux re­trou­ve­raient leurs lettres de no­blesse, une place qu’ils mé­ritent tant.

Les vain­queurs qui pour­ront par­ti­ci­per au concours ré­gio­nal de che­vaux de trait dans le Tarn Ar­den­nais sui­tée : Be­lon et fils Puy­la­roque Com­tois 3-7 ans sui­tées : 1er,2éme et 3éme : Da­niel Rou­ziés St Cirq Com­tois 8 ans et + sui­tées : Rou­ziés Da­niel, Rou­ziés Guy St Cirq, Ga­ry A Puy­gaillard Com­tois 3 ans : Guy Rou­ziés, Da­niel Rou­ziés, An­dré Ga­ry Bre­tons sui­tées : 1er et 2éme A Bras­sac d’es­pi­nas, Be­lon de Puy­la­roque Per­che­ron sui­tée : Car­bon­nel J.F St­cirq

Ar­den­nais 1 an : Be­lon de Puy­la­roque

Per­che­ron 2 ans : Ter­ral de Puy­gaillard, Car­bon­nel St Cirq

Com­tois 2 ans : Ga­ry de Puy­gaillard, Bry de St Cirq

Ar­den­nais 2 ans : Be­lon de Puy­la­roque

Bre­ton 1 an : A. Bras­sac d’es­pi­nas Per­che­ron 1 an : Ter­ral Com­tois 1 an : Rou­ziés Da­niel, Lan­dry de St An­to­nin, Bes­séde de Caussade

Deux juges et quelques pas­sion­nés

De­vant l’oeil des juges

Le mo­ment des fé­li­ci­ta­tions et al­lo­cu­tions

Et si on jouait, semble ré­cla­mer un pou­lain à son co­pain

Ouf, c’est fi­ni, je suis épui­sée

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.