Vio­lences sexuelles : des pré-plaintes en ligne ?

Le Petit Journal - du Tarn-et-Garonne - - DÉPARTEMENT -

La mi­nistre de la Jus­tice Ni­cole Bel­lou­bet a dé­cla­ré qu’elle ré­flé­chis­sait à la mise en place de pré-plaintes en ligne pour les vic­times de vio­lences sexuelles. Les plaintes pour vio­lences sexuelles dé­po­sées en zone gen­dar­me­rie ont aug­men­té en oc­tobre de 30% par rap­port à la même pé­riode de l’an­née pré­cé­dente. “La jus­tice est prête à faire face” à cette hausse de plaintes, a as­su­ré la mi­nistre. Elle en­vi­sage de lan­cer des “pré­plaintes en ligne”. “Ce­la existe pour les at­teintes aux biens. Je ne vois pas pour­quoi nous ne pour­rions pas le faire dans ce cadre là”, a-telle dé­cla­ré. De chez elle, la vic­time “pour­rait dé­po­ser une pré-plainte sans avoir la né­ces­si­té d’al­ler au com­mis­sa­riat”, a ex­pli­qué la mi­nistre. Par ailleurs, Mme Bel­lou­bet a évo­qué une ex­pé­rience dans les hô­pi­taux “qui consiste à pré­le­ver les preuves de vio­lence sexuelle sans que la plainte ait été dé­po­sée”. “En­suite, la vic­time peut dé­ci­der si elle porte plainte”. “Mon sou­ci, c’est que les vic­times aillent por­ter plainte et que nous puis­sions avoir le maxi­mum de preuves”. Par ailleurs, un tra­vail sur l’écoute des vic­times va être conduit, a-telle pro­mis. Il s’agi­rait par exemple de ne “pas mettre la vic­time sys­té­ma­ti­que­ment face à son agres­seur à plu­sieurs re­prises pen­dant l’en­quête”.

La mi­nistre de la Jus­tice Ni­cole Bel­lou­bet.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.