Echauf­fou­rées entre po­li­ciers et jeunes dans deux quar­tiers prio­ri­taires

Le Petit Journal - du Tarn-et-Garonne - - DÉPARTEMENT -

Des échauf­fou­rées ont op­po­sé une cen­taine de jeunes aux forces de l'ordre di­manche soir à la Rey­ne­rie et à Bel­le­fon­taine, des quar­tiers clas­sés en zone de sé­cu­ri­té prio­ri­taire (ZSP) à Tou­louse, a-t-on ap­pris lun­di de source po­li­cière.

Dix voi­tures ont été brû­lées, ain­si qu'un en­gin de chan­tier tan­dis que le com­mis­sa­riat de po­lice de Bel­le­fon­taine, vi­si­té dé­but mars par le mi­nistre de l'in­té­rieur Gé­rard Col­lomb, a été la cible de jets de pierres, a ex­pli­qué à L'AFP le di­rec­teur dé­par­te­men­tal de la sé­cu­ri­té pu­blique (DDSP) ad­joint, le com­mis­saire Ar­naud Ba­vois.

Ces in­ci­dents n'ont "fait au­cun bles­sé" et n'ont don­né lieu à "au­cune in­ter­pel­la­tion", a-t-il ajou­té.

Les vio­lences ont es­sen­tiel­le­ment eu lieu entre 20H00 et 23H30 mais le calme n'est re­ve­nu qu'après mi­nuit.

"Il y avait clai­re­ment une vo­lon­té de s'en prendre aux forces de l'ordre. Ça fai­sait bien long­temps qu'on n'avait pas vu ça", a consta­té le com­mis­saire Ar­naud Ba­vois, dé­cri­vant des scènes de "grandes vio­lences" avec des jeunes qui ont mis le feu à des voi­tures et avec l'idée "de prendre les po­li­ciers en gue­ta­pens".

Au to­tal, plus de cent po­li­ciers, CRS et gen­darmes ont été mo­bi­li­sés pour ra­me­ner le calme. Un hé­li­co­ptère de la gen­dar­me­rie a éga­le­ment sur­vo­lé les lieux.

La ten­sion dans le quar­tier, se­lon M. Ba­vois, est mon­tée dans l'après-mi­di après le contrôle d'une femme voi­lée re­fu­sant de se sou­mettre aux vé­ri­fi­ca­tions de la po­lice.

Ces vio­lences pour­raient éga­le­ment avoir été dé­clen­chées par une ru­meur se­lon la­quelle des gar­diens de la pri­son de Seysses, au sud de Tou­louse, au­raient été à l'ori­gine du dé­cès sa­me­di d'un dé­te­nu, ori­gi­naire du quar­tier, a pré­ci­sé le DDSP ad­joint.

Or, si un homme d'une tren­taine d'an­nées est bien mort sa­me­di dans cette pri­son, c'est "à la suite d'un sui­cide dû­ment consta­té par le par­quet", a sou­li­gné le com­mis­saire, pré­ci­sant qu'il y a eu éga­le­ment "une ten­ta­tive de sui­cide" d'un autre dé­te­nu dont le "pro­nos­tic vi­tal" est en­ga­gé.

En proie au tra­fic de drogue et aux rè­gle­ments de compte, le quar­tier du Grand Mi­rail a été re­te­nu par le gou­ver­ne­ment pour l'ex­pé­ri­men­ta­tion de la po­lice de sé­cu­ri­té du quo­ti­dien (PSQ), qui mise sur une nou­velle mé­thode de tra­vail, col­lec­tive, et de nou­veaux ou­tils, pour lut­ter contre l'in­sé­cu­ri­té.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.