Débat...?

Le Petit Journal - du Tarn-et-Garonne - - DÉPARTEMENT -

Ce qui me heurte, ce n'est pas tant le débat qui soit dit en pas­sant n'a pas ap­por­té grand-chose si ce n'est que M. Ma­cron connaît bien ses dos­siers et s'était bien pré­pa­ré, et qu’il était dans son rôle de chef d'état. Non, c'est plu­tôt le manque de po­li­tesse des deux jour­na­listes qui man­quaient de res­pect, non pas vis-à-vis de Mon­sieur Ma­cron mais en­vers le chef de l'état. Mais pour­quoi, lui aus­si élé­gant dans ses al­lo­cu­tions, est-il al­lé se je­ter dans la gueule de deux ré­vo­lu­tion­naires qui sans au­cun res­pect de la dé­on­to­lo­gie jour­na­lis­tique et qui vou­laient «se le faire» ! Il ne faut pas dé­sa­cra­li­ser la fonc­tion, ce qui fût fait en in­vec­ti­vant le pré­sident. Au­raien­tils osé si l'in­ter­lo­cu­teur eu­té­té le gé­né­ral de gaulle ? On a sou­vent re­pro­ché aux pré­cé­dents pré­si­dents de ne pas avoir de hau­teur, mais si les per­sonnes qui s'adressent au pré­sident ne gardent pas leur dis­tance de bien­séance de­vant le pré­sident comment dès lors s'éton­ner des com­men­taires par­fois gros­siers quand on parle du pré­sident. Quand on ne res­pecte pas l'au­to­ri­té et l'ordre, qui donc peut s'éton­ner des dé­rives !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.