Le FN 65 sou­tient la ré­volte des agents pé­ni­ten­tiaires

Com­mu­ni­qué du Front Na­tio­nal des Hautes-Py­ré­nées

Le Petit Journal - L’hebdo des Hautes-Pyrénées - - Le Point Fort - HS

De­puis l’agres­sion de trois sur­veillants et d’un gra­dé à la pri­son de Ven­din-le-Vieil par un dé­te­nu is­la­miste le 11 jan­vier 2018, un mou­ve­ment gé­né­ral de ré­volte des agents pé­ni­ten­tiaires s’est spon­ta­né­ment et à juste titre, le­vé dans toute la France. Ce mou­ve­ment lé­gi­time s’est éten­du dans notre dé­par­te­ment, à Tarbes comme à la cen­trale de Lan­ne­me­zan, et nous lui ex­pri­mons notre sou­tien to­tal et sans ré­serve.

Le laxisme de tous les gou­ver­ne­ments suc­ces­sifs de­puis 30 ans en ma­tière de po­li­tique pé­ni­ten­tiaire, ré­dui­sant sans cesse les me­sures de sé­cu­ri­té et de contrôle des dé­te­nus, a des consé­quences dé­sas­treuses non seule­ment en terme d’ap­pli­ca­tion des peines mais aus­si en terme de sé­cu­ri­té même des agents pé­ni­ten­tiaires, dé­mu­nis et trop peu nom­breux pour faire face ef­fi­ca­ce­ment à leur si dif­fi­cile mis­sion.

Que l’on songe que les pré­oc­cu­pa­tions ac­tuelles du gou­ver­ne­ment sont…d’au­to­ri­ser l’ac­cès des dé­te­nus au té­lé­phone dans chaque cel­lule ! Quelle in­cons­cience, quel dé­ni de la réa­li­té !

Le Front Na­tio­nal des Hautes-Py­ré­nées ré­clame que les condi­tions de fouilles des cel­lules et des per­sonnes soient d’ur­gence ré­vi­sées de ma­nière dras­tique, que les dé­te­nus dan­ge­reux et no­tam­ment les is- la­mistes soient in­car­cé­rés sé­pa­ré­ment des autres dé­te­nus et dans des condi­tions sé­cu­ri­taires beau­coup plus éle­vées. Il ré­clame éga­le­ment que soit en­ga­gée le plus ra­pi­de­ment pos­sible la construc­tion de nou­veaux centres de dé­ten­tion en vue d’ou­vrir au mi­ni­mum 40 000 places de pri­sons sup­plé­men­taires. Ce­la de­vra s’ins­crire dans un vé­ri­table plan de sé­cu­ri­sa­tion des pri­sons fran­çaises, qui n’a que trop tar­dé. Il ré­clame en­fin que le re­cru­te­ment de plu­sieurs mil­liers de postes soit ou­vert au plus tôt, que les condi­tions sa­la­riales des agents pé­ni­ten­tiaires soient re­vues lar­ge­ment à la hausse, afin de re­va­lo­ri­ser le mé­tier de sur­veillant et ré- com­pen­ser plus jus­te­ment le tra­vail ac­com­pli dans des condi­tions si dures au ser­vice de la sé­cu­ri­té des Fran­çais. ( Com­mu­ni­qué d’Oli­vier Monteil Conseiller Ré­gio­nal d’Oc­ci­ta­nie - Se­cré­taire dé­par­te­men­tal du Front Na­tio­nal des Hau­tesPy­ré­nées)

Oli­vier Monteil

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.