Les nou­veaux équi­pe­ments cô­té Gen­dar­me­rie Na­tio­nale

Le Petit Journal - L’hebdo des Hautes-Pyrénées - - DÉPARTEMENT -

En pré­sence du Co­lo­nel Etienne chef du Grou­pe­ment de Gen­dar­me­rie des Hautes-Py­ré­nées, du Ca­pi­taine Mau­rat com­man­dant le COB de Tarbes, du Lieu­te­nant Bou­tet com­man­dant la Com­mu­nau­té de bri­gades de Tarbes-Os­sun et de Ch­ris­tian Vignes, mai­read­joint de Juillan, c’est un client fic­tif du su­per­mar­ché sor­tant du com­merce et s’aper­ce­vant que son vé­hi­cule a été frac­tu­ré et des ob­jets ont été dé­ro­bés, qui a sol­li­ci­té l’in­ter­ven­tion de la gen­dar­me­rie et a per­mis la pré­sen­ta­tion de cette dé­mons­tra­tion très in­té­res­sante.

Le Grou­pe­ment de Gen­dar­me­rie des Hautes-Py­ré­nées a re­çu 300 smart­phones, soit un par gen­darme et 40 ta­blettes, ce qui cor­res­pond à 1 ter­mi­nal voire 2 par bri­gade.

Grâce à la ta­blette connec­tée, le gen­darme peut contrô­ler im­mé­dia­te­ment et sur place le vé­hi­cule et les per­sonnes sur les divers fi­chiers ad­mi­nis­tra­tifs d’iden­ti­fi­ca­tion, consta­ter et prendre des notes qui sont trans­fé­rées di­rec­te­ment vers la pro­cé­dure ju­di­ciaire écrite. Il n’y a plus né­ces­si­té de res­sai­sir à la bri­gade, ce qui au­pa­ra­vant était écrit sur le car­net de dé­cla­ra­tion.

En cas d’in­ter­pel­la­tion de l’au­teur de l’in­frac­tion, les droits de la garde à vue peuvent être no­ti­fiés et trans­mis di­rec­te­ment au ma­gis­trat.

Dans le cadre de la lutte contre les cam­brio­lages et de l’opé­ra­tion tran­quilli­té va­cances, la car­to­gra­phie ani­mée sur la ta­blette per­met aux gen­darmes d’or­ga­ni­ser leurs pa­trouilles de pré­ven­tion de proxi­mi­té, vers les ré­si­dences dont les pro­prié­taires ont si­gna­lé leur ab­sence. Sur le fond car­to­gra­phique, les ré­si­dences si­gna­lées ap­pa­raissent se­lon un code cou­leur per­met­tant de connaître le mo­ment du der­nier pas­sage des gen­darmes. Si les pro­prié­taires ont com­mu­ni­qué une adresse mail lors du si­gna­le­ment de leur ab­sence, un email leur est au­to­ma­ti­que­ment en­voyé lors du pas­sage de la pa­trouille de­vant leur ré­si­dence.

Béa­trice La­garde, le Co­lo­nel Etienne, le Ca­pi­taine Mau­rat, Ch­ris­tian Vignes

La vic­time ex­plique

La ta­blette

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.