"Les ri­ve­rains de la rue La­mar­tine pris en otage"

Le Petit Journal - L’hebdo des Hautes-Pyrénées - - La Une - KZ

“Les ri­ve­rains de la rue La­mar­tine à Au­reil­han sont pris en otages !“

“Suite à la convo­ca­tion du 28 juin 2017 nous fai­sant part d’une réu­nion pu­blique le 3 juillet à la­quelle nous nous sommes ren­dus, nous avons ap­pris qu’une dé­ci­sion prise par la mu­ni­ci­pa­li­té con­cer­nant des tra­vaux de sé­cu­ri­sa­tion qui de­vaient être ef­fec­tués aux abords des écoles La­mar­tine ( La­mar­tine 1 ) et Jo­liot Cu­rie ( La­mar­tine 2). [...] Nous avons ap­pris que des bornes ré­trac­tables se­raient ins­tal­lées en trois en­droits, deux, rue La­mar­tine, et une, rue Pas­teur. Lors de cette réu­nion, nous avons sou­le­vé dif­fé­rents pro­blèmes tech­niques, ad­mi­nis­tra­tifs et pra­tiques, et évo­qué d’autres pistes de ré­flexion, in­sis­tant sur la sé­cu­ri­té des en­fants et ju­geant cette sé­cu­ri­sa­tion in­com­plète et dan­ge­reuse. “

Yan­nick Bou­bée, maire d’Au­reil­han, ré­pond. Voi­ci sa conclu­sion :

“Il est de la res­pon­sa­bi­li­té de ma fonc­tion de maire de veiller à la sé­cu­ri­té de mes conci­toyens. D’ailleurs, ma res­pon­sa­bi­li­té pé­nale per­son­nelle pour­rait être en­ga­gée en cas de dé­faillance. A l’écoute des conseillers mu­ni­ci­paux, des en­sei­gnants, des pa­rents d’élèves, de la Mai­son des Jeunes et la Culture en charge du trans­fert des en­fants, et des ri­ve­rains, j’ai pris, en conscience, une dé­ci­sion pour mieux as­su­rer la sé­cu­ri­té des en­fants sur ce su­jet comme sur tant d’autres. Les in­té­rêts pri­vés se heurtent par­fois à l’in­té­rêt gé­né­ral. A pré­sent, il faut res­ter rai­son­nable. Et l’at­ti­tude de ces per­sonnes, qui n’ont pas in­di­qué leurs noms et qui sont dans l’in­ca­pa­ci­té de me trans­mettre les noms des ri­ve­rains de leur col­lec­tif, est pour le moins peu rai­son­nable. Des bornes es­ca­mo­tables se­ront ac­tion­nées, hors pé­riodes de va­cances sco­laires, cinq fois par se­maine, pen­dant trente mi­nutes dans le cré­neau ho­raire 12h05 - 13h25. Les élèves doivent être pro­té­gés, c’est une prio­ri­té ab­so­lue de notre équipe. Après, cha­cun ap­pré­cie­ra.“

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.