Jour­née Mon­diale sans ta­bac

Le Petit Journal - L’hebdo des Hautes-Pyrénées - - Le Point Fort -

Le 31 mai se­ra la jour­née mon­diale sans ta­bac. Dès 1 ci­ga­rette par jour, coeur et ar­tères en dan­ger !Même les “pe­tits” fu­meurs aug­mentent si­gni­fi­ca­ti­ve­ment leur risque d’ac­ci­dent car­dio-vas­cu­laire : +48% chez les hommes et +57% chez les femmes dès la pre­mière ci­ga­rette quo­ti­dienne, par rap­port à un non-fu­meur. Les fu­meurs in­ter­mit­tents ou oc­ca­sion­nels sont aus­si concer­nés : il n’y a pas de seuil de consom­ma­tion de ta­bac au-des­sous du­quel fu­mer soit sans risque car­dio-vas­cu­laire.A l’oc­ca­sion de la jour­née mon­diale sans ta­bac 2018, dé­diée au risque car­dio-vas­cu­laire du ta­ba­gisme, la Fé­dé­ra­tion Fran­çaise de Car­dio­lo­gie alerte sur les mé­faits du ta­bac pour les ar­tères et le coeur et livre ses conseils pour ai­der les fu­meurs à ar­rê­ter. Les dan­gers du ta­bac pour le coeur et les ar­tères sont

mul­tiples :

- A court terme, le ta­bac fa­vo­rise la sur­ve­nue de spasmes des ar­tères (ré­tré­cis­se­ment bru­tal), la for­ma­tion de caillots et l’ap­pa­ri­tion de troubles du rythme car­diaque. Ces mé­ca­nismes ex­pliquent la bru­ta­li­té des ac­ci­dents car­dio­vas­cu­laires qui en dé­coulent : in­farc­tus du myo­carde, ac­ci­dent vas­cu­laire cé­ré­bral, mort su­bite.

- A plus long terme, le ta­bac abîme pro­gres­si­ve­ment les ar­tères, et de fa­çon d’au­tant plus ra­pide et im­por­tante si d’autres fac­teurs de risque sont pré­sents, comme un ex­cès de cho­les­té­rol, une hy­per­ten­sion ar­té­rielle ou un dia­bète.

- Le mo­noxyde de car­bone qui ré­sulte de la com­bus­tion de la ci­ga­rette, prive le coeur d’une par­tie de l’oxy­gène qui lui est in­dis­pen­sable, et contri­bue à “l’as­phyxier”.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.