La gui­mauve

Le Petit Journal - L’hebdo des Hautes-Pyrénées - - Département - KZ

Com­ment ne pas pen­ser aux Cha­mal­lows de notre en­fance lorsque l’on parle de gui­mauve ? Ces frian­dises, com­po­sées au­jourd’hui prin­ci­pa­le­ment de sucre et de gé­la­tine, tirent leur ori­gine des ra­cines de gui­mauve of­fi­ci­nale (Al­thaea of­fi­ci­na­lis L.), qui étaient uti­li­sées pour cal­mer la toux. Les Ro­mains, les Chi­nois et les Egyp­tiens l’uti­li­saient au­tant comme ali­ment que mé­di­ca­ment. Ils fai­saient frire ses ra­cines, no­tam­ment en pé­riode de di­sette.

La gui­mauve a, très tôt, oc­cu­pé une place de marque dans les jar­dins mé­di­ci­naux. Très com­mune dans les ré­gions ma­ré­ca­geuses d’Eu­rope et d’Asie, elle a ac­quis ses lettres de no­blesse grâce à Char­le­magne qui en a im­po­sé le pre­mier la culture dans ses jar­dins royaux par une or­don­nance: le «

Ca­pi­tu­laire de Villis » . La gui­mauve fai­sait par­tie de la cen­taine de plantes pou­vant être uti­li­sées par tous. Son nom la­tin, Al­thaea of­fi

ci­na­lis, du grec « al­tho » qui si­gni­fie gué­rir, la dé­si­gnait comme un re­mède « tout ter­rain ».

Elle est gé­né­ra­le­ment uti­li­sée pour des pro­blèmes ORL ou di­ges­tifs.

En in­fu­sion : pour les maux de gorge et les toux sèches, ou pour les af­fec- tions in­tes­ti­nales. Pour une ti­sane, pre­nez 2 cuillères à ca­fé de ra­cine broyée par tasse et laissez in­fu­ser dix mi­nutes. Boire deux tasses par jour.En gar­ga­risme : contre la toux, les an­gines et les bron­chites, pré­pa­rez une dé­coc­tion avec de la ra­cine de gui­mauve, 5 pin­cées de fleurs de sauge et 5 pin­cées de fleurs de co­que­li­cot pour 1/4 de litre d’eau.

La ra­cine grat­tée consti­tue aus­si un bâ­ton tendre qui agit sur la gin­gi­vite in­flam­ma­toire dou­lou­reuse, lors de la pousse des dents chez les bé­bés. Un même bâ­ton peu ser­vir plu­sieurs fois : il suf­fit de le rin­cer sous un fi­let d’eau et de le mettre à sé­cher avant de le re­don­ner à l’en­fant.

Ces conseils ne vous dis­pensent pas de consul­ter en pre­mier lieu un mé­de­cin pour éta­blir un diag­nos­tic.

La gui­mauve

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.