Contre les ar­rêts de tra­vail in­jus­ti­fiés

Le Petit Journal - L'hebdo du Lot-et-Garonne - - Département -

Il faut éco­no­mi­ser et- pour ce faire- il est plus que né­ces­saire de lut­ter contre les ar­rêts de tra­vail « non jus­ti­fiés »

Comptes 2016

39 mil­lions d’€ ont été por­tés au compte des ar­rêts de tra­vail : 26,9 mil­lions pour les ar­rêts de ma­la­die, 12,6 mil­lions pour les ac­ci­dents du tra­vail. Ce qui re­pré­sente si l’on com­pare à 2015 une hausse de 4 %, et si l’on com- pare à 2010 une hausse de 19 %… En ana­ly­sant la si­tua­tion il faut no­ter qu’en 2016, un as­su­ré ac­tif sur 4 s’est vu pres­crire un ar­rêt de tra­vail ! La caisse d’as­su­rance ma­la­die sen­si­bi­lise les mé­de­cins gé­né­ra­listes, spé­cia­listes et hos­pi­ta­liers afin de leur faire dé­cou­vrir comment « mieux » pres­crire les ar­rêts. In­utile de sou­li­gner que sont connus par la caisse d’as­su­rance ma­la­die les noms des pra­ti­ciens ayant la pres­crip- tion… fa­cile… Il en est de même pour les as­su­rés…. Les as­su­rés pour­ront être convo­qués par le ser­vice mé­di­cal de la caisse. D’autre part, les contrôles à do­mi­cile se­ront ren­for­cés. Il faut sa­voir qu’en 2016 : 32 % des as­su­rés en ar­rêt de tra­vail étaient ab­sents lorsque des contrô­leurs sont pas­sés à leur do­mi­cile. De plus : 30 % des ar­rêts contrôlés par le ser­vice mé­di­cal n’étaient pas mé­di­ca­le­ment jus­ti­fiés. Et il y a eu des sanc­tions : 1998 per­sonnes ont re­çu un aver­tis­se­ment, et pour 294 autres la sanc­tion s’e’st tra­duite par une baisse de moi­tié des in­dem­ni­tés jour­na­lières. Les contrôles vont être ren­for­cés dans l’Ouest age­nais … D’autres par­ties du dé­par­te­ment se­ront éga­le­ment concer­nées. « Il est im­por­tant que cha­cun prenne ses res­pon­sa­bi­li­tés »…. .

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.