Le à pré­fet, à Pa­tri­cia àW il laert,ààà la à fro­ma­ge­rie à et sta­tion à de àmét ha ni sa­ti on à à

Le Petit Journal - L'hebdo du Lot-et-Garonne - - MARMANDAIS -

Une sta­tion de mé­tha­ni­sa­tion

Con­fron­tée aux pro­blèmes de ses ef­fluents et sou­cieuse du res­pect de l’en­vi­ron­ne­ment, la fro­ma­ge­rie, dès 1985 opte pour un trai­te­ment par voie de mé­tha­ni­sa­tion. Cette pre­mière réa­li­sa­tion s’est avé­rée être un échec. En 2011, per­sé­vé­rante et confiante sur le pro­cé­dé, et après de longs mois de re­cherches, d’études, d’es­sais et d’ana­lyses, une nou­velle so­lu­tion de mé­tha­ni­sa­tion est dé­ve­lop­pée. Dé­sor­mais, la so­cié­té est en ca­pa­ci­té de pro­duire sa propre éner­gie en mé­tha­ni­sant l’in­té­gra­li­té des ef­fluents gé­né­rés par son ac­ti­vi­té fro­ma­gère.

Ce pro­jet a per­mis de dé­mon­trer qu’il était pos­sible pour une fro­ma­ge­rie de pé­ren­ni­ser son ac­ti­vi­té sur le long terme en amé­lio­rant la maî­trise de ses coûts de pro- duc­tion (éner­gie et trai­te­ment sous-pro­duits), dans le cadre d’une dé­marche éco­lo­gique res­pon­sable.

Chiffres clés et par­te­naires

C.A 2016/2017 : 7 600 000€, pour une col­lecte 10 mil­lions de litres de lait

Prix moyen payé tout com­pris en 2016 : 330€ /1000 litres

Ca­co­lac : 3,4 mil­lions de litres de lait ven­du Pe­tit Basque : 1.5 mil­lions de litres de lait ven­du AUZERAL (fa­bri­ca­tion de lait fer­men­té) : 570 000 litres de lait trans­for­mé Fa­bri­ca­tion de fro­mages : 3 mil­lions de litres de lait de vache trans­for­mé. 220 tonnes de fro­mages en stock le jour de la vi­site du pré­fet Pa­tri­cia Willaert et du sous pré­fet de Ville­neuve sur lot Thier­ry Mailles.

Xa­vie­ryBae­chle­ry­pré­sen­tey­lay­nou­vel­leyac­ti­vi­té,yley­lai­ty­fer­men­téy Ex­pli­ca­tio­ny­de­van­tyu­ney­pho­toy­his­to­ri­quey­duy­temp­sydes grand­sy­pa­rent­sy

Deuxy­jeu­ne­sy­fem­me­sy­dy­na­mi­que­sye­ty­mo­ti­vée­sy­gè­ren­ty­lay­bou­ti­quey

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.