Le­sé amants édeé­laét ou ré Sol id or

Le Petit Journal - L'hebdo du Lot-et-Garonne - - Marmandais -

Il s’ap­pelle Phi­lippe Ri­vière. Il ha­bite Mar­mande … et l’idée lui est un jour ve­nue d’écrire un ro­man…. De­puis tou­jours Phi­lippe tient un jour­nal.

Il y ra­conte son quo­ti­dien… L’an der­nier, en fai­sant du ran­ge­ment, il a re­trou­vé le cahier où il ra­con­tait son ser­vice mi­li­taire. On lui avait dit « On va te cou­per les che­veux, ta tête ain­si « ar­ran­gée » ne te per­met­tra plus de ren­con­trer des filles »…Il avait ici- à Mar­mande- un gen­til flirt…. très pu­dique, l’époque vou­lait ce­la. Il est par­ti pour Saint Ma­lo. Dans la ville de Jean Bart, il a ren­con­tré un pays dont il est tom­bé amou­reux et puis il a ren­con­tré une jeune fille qui l’a en­sor­ce­lé… Voi­là le point de dé­part du ro­man de Phi­lippe Ri­vière… Il y a des élé­ments de son pas­sé. Bien sûr Phi­lippe Ri­vière ra­conte sa vie de « bi­dasse » la ca­serne, la cham­brée, les cor­vées, la vie mi­li­taire quoi…. et ses amours qu’il in­vente avec les yeux du sou­ve­nir… Il parle de ses deux amours, celle de Mar­mande et l’autre ! Deuc amours, ce n’est pas évident à vivre, il faut un jour ou l’autre faire un choix…. Ce n’est pas le hé­ros des « Amants de la tour So­li­dor » qui le fe­ra le choix…. Ce se­ra la vie… Et le lec­teur est sur­pris de dé­cou­vrir « la force du des­tin »…. Page pra­tique

Phi­lippe Ri­vière, « Les amants de la Tour So­li­dor » Édi­tions mi­di presse 18€, 213 pages

Phi­lippe Ri­vière et “Les amants de la tour So­li­dor”

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.