L’as­siet­tey­cul­tu­relle

Le Petit Journal - L'hebdo du Lot-et-Garonne - - Agen -

Toy Ben­ding : le cir­cuit ben­ding consiste à dé­mon­ter un ap­pa­reil élec­tro­nique, et à connec­ter deux par­ties du cir­cuit entre elles avec du fil, de fa­çon à créer de nou­veaux gé­né­ra­teurs de sons. Ve­nez avec un jouet, ou un ob­jet, si pos­sible bruyant, et trans­for­mez-le en ins­tru­ment de mu­sique éton­nant. Pour les plus té­mé­raires, une ses­sion im­pro­vi­sa­tion avec les jouets trans­for­més se­ra or­ga­ni­sée en fin d’ate­lier. Cet ate­lier se­ra ani­mé par Pierre-Ma­ry 2000, ani­ma­teur mul­ti­mé­dia, sa­me­di 14 oc­tobre à par­tir de 14h30.

Ta­rif : 10 € la séance (par­ti­ci­pants maxi­mum).

Ins­crip­tions au­près de Pierre-Ma­ry au 05 53 47 59 54 ou par cour­riel à : pier­re­ma­ry@le-flo­ri­da.org ou stu­dio5@le-flo­ri­da.org

Pro­jec­tion pho­to­gra­phique : dans le cadre du fes­ti­val des 6èmes « Ren­dez­vous pho­to­gra­phiques d’Agen » du 23 sep­tembre au 15 oc­tobre, l’as­so­cia­tion Ex­po­sante Fixe a fait cir­cu­ler un « ca­davre ex­quis » pho­to­gra­phique. Le jeu consiste à réa­li­ser son au­to­por­trait en in­té­grant dans son image, un dé­tail re­pris dans l’au­to­por­trait du joueur pré­cé­dent. Le dé­fi re­le­vé de ma­nière brillante et ima­gi­na­tive, convoque le mou­ve­ment sur­réa­liste : ma­ni­pu­la­tions d’images, construc­tions com­plexes, sur­im­pres­sion… Et même le ha­sard qui pas­sait par là ! Toute une poé­tique au­tour de l’étran­ge­té de nos vi­sages ! Le ca­davre ex­quis se com­pose des 30 ré­ponses pho­to­gra­phiques des 30 pho­to­graphes de tous ho­ri­zons s’étant prê­tés au jeu. Le Flo­ri­da et Ex­po­sante Fixe vous donnent ren­dez vous sa­me­di 14 oc­tobre, à 18 heures, au bar du Flo­ri­da pour dé­cou­vrir ce ca­davre ex­quis au­tour d’une au­berge es­pa­gnole pour gri­gno­ter tous en­semble et en mu­sique.

Plus d’in­fos sur le fes­ti­val : http://www.fa­ce­book.com/e xpo­san­te­fixea­gen En­trée gra­tuite.

Ad­nan Jou­bran : le mu­si­cien a long­temps ca­res­sé le rêve de de­ve­nir ci­néaste. Les mé­lo­manes n’y ont pas fran­che­ment per­du au change. Voi­là dix ans que leur ima­gi­naire est sti­mu­lé par le flot d’images que son oud sus­cite aux cô­tés de ceux de ses frères aî­nés Wis­sam et Sa­mir, au sein du Trio Jou­bran. Cé­lé­bré dans le monde en­tier pour ses créa­tions et sa vir­tuo­si­té, Le Trio Jou­bran s’est illus­tré sur les plus grandes scènes et a pro­duit de ma­gni­fiques al­bums, avec des in­cur­sions dans le ci­né­ma (Le Der­nier Vol, Adieu Ga­ry) et le do­cu­men­taire (Five Bro­ken Ca­me­ras). Le ben­ja­min du Trio Jou­bran s’offre une pre­mière aven­ture en so­li­taire. Tout en conser­vant son en­ra­ci­ne­ment dans la tra­di­tion moyen-orien­tale et une ap­proche très per­son­nelle de son ins­tru­ment, le oud, Ad­nan s’est lais­sé at­ti­rer vers les ri­vages es­pa­gnols du fla­men­co, et plus éton­nam­ment, par ceux de l’Inde. Pour cet en­vol en so­lo pré­vu sa­me­di 14 oc­tobre à 21 heures, Ad­nan Jou­bran a réuni au­tour de lui trois par­te­naires ve­nus de cultures dif­fé­rentes : le joueur de ta­bla in­dien Prabhu Edouard, le vio­lon­cel­liste fran­çais Va­len­tin Mous­sou et en in­vi­té spécial le souf­fleur es­pa­gnol Jorge Par­do au saxo­phone et à la flûte. De ces croi­se­ments ré­sultent des toiles in­édites où s’agrègent trois tra­di­tions, trois aires géo­gra­phiques, où les rythmes se re­coupent, se dé­cuplent et les timbres se dé­couvrent une sym­biose… Ad­nan Jou­bran dé­ve­loppe sur­tout une vé­ri­table science des cli­mats, lan­guides ou bouillants, de même qu’un sens nar­ra­tif qui sait mé­na­ger ses re­bon­dis­se­ments ; une mu­sique de l’in­time, mais grande ou­verte sur le monde ; une mu­sique de l’ima­gi­naire, tou­jours.

Ta­rifs : 20 €/18€/16€/ et 5 € pour les élèves du Flo­ri­da.

Spi­cy Frog et Au­dio Per­vert : Spi­cy Frog est un groupe puis­sant à la per­for­mance live sur­vol­tée, pro­pa­geant la bonne ambiance sur un pu­blic élec­tri­sé. Ce pro­jet réunit Bo Bun Fe­ver, groupe fran­çais d’afro-thaï-pop dé­jan­té ain­si que Ma­hi­ma Dayal et Am­rit Rao, deux chan­teurs in­diens. Ils réus­sissent en­semble un mé­lange ré­vo­lu­tion­naire, au croi­se­ment du (math) rock, de l’élec­tro, du jazz et de la folk in­dienne. Une créa­tion in­édite mê­lant les genres pour un voyage psy­ché­dé­lique, à tra­vers des tubes de bal exo­tique et d’ha­rangues beat­nik d’apo­lo­gie à l’amour, au son de rythmes hyp­no­tiques.

Au­dio Per­vert (Sam­rat B) a tra­vaillé, de­puis 2001, en tant que concep­teur de son et pro­duc­teur pour la mu­sique de Bol­ly­wood et même pour des pro­duc­tions au ci­né­ma et sur scène. Sa car­rière lui a per­mis, du­rant ces 16 der­nières an­nées, de mul­ti­plier les ap­pel­la­tions : à la fois com­po­si­teur, pro­pa­ga­teur de mu­sique élec­tro­nique, syn­thé­ti­seur monstre, ar­tiste so­nore, com­po­si­teur de chan­son, blo­gueur, DJ ou ex­plo­ra­teur de mé­dias di­gi­taux. Il par­tage ac­tuel­le­ment son temps entre New Del­hi (Inde) et Va­lence (Espagne). Ren­dez-vous avec Spi­cy Frog et Au­dio Per­vert ven­dre­di 13 oc­tobre à 21 heures !

Ta­rifs : 12€/10€/8€ et 5€ les élèves du Flo­ri­da ain­si que DEM Jazz et Mu­siques ac­tuelles.

Tél. : 05 53 47 59 54 / Cour­riel : ac­cueil@le-flo­ri­da.org

Ad­nansJou­brans­re­vient­sa­vec­suns­trios­mul­ti­cul­tu­rel­stsC­ré­dit pho­to­sAh­mad­sE­lou­fis

Uns­ca­da­vre­sex­quiss­res­pi­rants­des­créa­ti­vi­téstsC­ré­ditsP­ho­tosBen Meyers

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.