Ca­serne : im­mer­sion lu­dique pour les fa­milles

Le Petit Journal - L'hebdo du Lot-et-Garonne - - LA UNE -

La tra­di­tion­nelle jour­née « portes ou­vertes » du 48e Ré­gi­ment de Trans­mis­sions, dé­diée aux fa­milles, s’est dé­rou­lée le 23 sep­tembre der­nier, dans l’en­ceinte du Quar­tier Tous­saint.

Exit la jour­née du sa­me­di. Le Ré­gi­ment s’est orien­té, cette an­née, vers une nou­velle for­mule : sco­laire le ven­dre­di et fa­mi­liale le di­manche. Dès 10 heures, les vi­si­teurs ont com­men­cé à af­fluer et se pres­saient dans l’en­trée pour as­sis­ter à l’inau­gu­ra­tion of­fi­cielle de cette jour­née, pla­cée sous la haute au­to­ri­té du co­lo­nel Pa­trice Cha­bot, chef de corps du 48e RT, en pré­sence de Pa­tri­cia Willaert, pré­fet de Lot-et-Ga­ronne et de nom­breuses au­to­ri­tés ci­viles et mi­li­taires les­quels, avant d’en­ta­mer leur vi­site, ont pu as­sis­ter à une dé­mons­tra­tion (tou­jours im­pres­sion­nante!) de ha­ka, sur la place d’Armes.

Pre­mier stand à at­ti­rer l’at­ten­tion des vi­si­teurs et sur­tout ce­lui des plus pe­tits : ce­lui du co­lom­bier mi­li­taire du Mont-Va­lé­rien, si­tué près de Su­resnes dans les Hauts-deSeine. C’est le mi­nis­tère de la l’Agri­cul­ture qui gère le chep­tel. 200 pi­geons sont en­traî­nés à la com­pé­ti­tion et chou­chou­tés à base de bloc de sel, d’huile d’ail, de le­vure de bière, de grit (mé­lange de co­quillages concas­sés et de graines écra­sées) fa­ci­li­tant leur di­ges­tion et leur ap­por­tant quelques ca­lo­ries. Des pi­geons vi­vants du co­lom­bier ont fait le voyage et n’ont pas trop ap­pré­cié le bruit en­vi­ron­nant, tan­dis qu’un pi­geon em­paillé at­tire plus par­ti­cu­liè­re­ment l’at­ten­tion : « Le Vaillant », hé­ros de guerre, « arme » se­crète et der­nier pi­geon du com­man­dant Ray­nal qui at­ta­che­ra à sa bague por­tant le nu­mé­ro 787-15, un mes­sage de der­nier es­poir. Après avoir ac­com­pli sa mis­sion avec suc­cès, le brave pi­geon se ver­ra oc­troyer une re­traite bien mé­ri­tée dans un pi­geon­nier. Triste iro­nie du sort, il ren­dra l’âme à l’âge de 24 ans la même se­maine que... le com­man­dant Ray­nal !

« Le vaillant » s’est vu dé­cer­ner le di­plôme de la bague d ‘hon­neur, ain­si qu’une ci­ta­tion à l’ordre de la na­tion . Le pi­geon fut dé­co­ré de la Croix de Guerre 14-18. Un film d’ani­ma­tion bri­tan­nique «

» rend hom­mage au vo­la­tile mais si­tue l’his­toire à une autre époque : celle de la Se­conde Guerre mon­diale. « Fran­chir ou mou­rir » était la de­vise de ces « sol­dats des airs » et l’His­toire leur doit beau­coup.

Stands plus « terre à terre » avec le 54e RT, ré­gi­ment de guerre élec­tro­nique, le té­lé­graphe Chappe, moyen de com­mu­ni­ca­tion vi­suel par sé­ma­phore, du ma­té­riel mi­li­taire comme la Sta­tion Hight Da­ta Rate, la Sta­tion HD (Haut Dé­bit), une mi­trailleuse, un ca­non mi­trailleur, des chars... Après la dé­cou­verte du ma­té­riel mi­li­taire, les vi­si­teurs ont as­sis­té à des dé­mons­tra­tions d’ex­fil­tra­tion com­man­do ou de sports de com­bat.

Un re­tour aux an­nées 40 très at­ten­du et ap­pré­cié : ce­lui de la re­cons­ti­tu­tion d’un camp mi­li­taire avec des vé­hi­cules mi­li­taires et du ma­té­riel d’époque, grâce à l’as­so­cia­tion MVCG MID-PY (Mi­li­ta­ry Ve­hicle Conser­va­tion Groupe) de Ville­neu­ve­sur-Lot et la pré­sence de Pa­trick Bi­rin­ger, an­cien jour­na­liste, dont la source d’anec­dotes, loin de se ta­rir, abreuve ceux qui en sont friands. L’une d’elle est pro­ba­ble­ment la ren­contre la plus émou­vante de sa vie : celle de la tombe d’un jeune sol­dat... Mar­tin J. Bi­rin­ger tom­bé le 23 juin 1944.

Plus de lé­gè­re­té avec « nos » pe­tits trans­met­teurs qui au­ront joué aux pe­tits sol­dats en mon­tant à bord de l’hé­li­co­ptère Ga­zelle, en ef­fec­tuant un par­cours à bord d’un vé­hi­cule blin­dé, en s’aven­tu­rant dans la tente de la ter­reur ou en sui­vant l’im­pres­sion­nant par­cours noc­turne... Les plus jeunes se se­ront conten­tés d’une bonne pêche aux ca­nards et de grim­per à bord d’une struc­ture gon­flable !

Une OPEX « pour de vrai » cette fois bien­tôt... 85 mi­li­taires du ré­gi­ment vont par­tir en Afrique, dans le cadre de l’opé­ra­tion Bar­khane, en se ré­par­tis­sant entre le Ma­li, le Ni­ger, le Bur­ki­na-Fa­so et le Tchad pour un théâtre opé­ra­tion­nel de quatre mois. Nos mi­li­taires cé­lé­bre­ront donc Noël loin des leurs puis­qu’ils ne ren­tre­ront qu’en fé­vrier 2019.

« Hon­neur et Pa­trie » tou­jours... et plus que ja­mais... !

Lien : https://ver­dun­meuse.fr/images/files/Vailla nt­pi­geon­de­com­batER30072014.pdf

Le ma­jor Buf­fel, chef du Centre d’in­for­ma­tion et de re­cru­te­ment des forces ar­mées du Lot-et-Ga­ronne et nord du Gers, pré­sen­ta­tion les ra­tions ali­men­taires d’un mi­li­taire.

Re­cons­ti­tu­tion d’un camp mi­li­taire avec la pré­sence du sol­dat Pa­trick Bi­rin­ger (à droite)!

Le Vaillant, un sol­dat des airs qui au­ra ac­com­pli sa der­nière mis­sion avec brio!

Dé­mons­tra­tion de ha­ka en ou­ver­ture de cette jour­née, sur la place d’Armes.

Cou­pure de ru­ban par Pa­tri­cia Willaert, pré­fet de Lot-et-Ga­ronne.

Stand de loi­sirs créa­tifs et gour­mand!

Le té­lé­graphe Chappe en Lot-et-Ga­ronne, de 1834 à 1853.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.