UN SANDRE RES­CA­PÉ DES SILURES

Ils dé­ciment les po­pu­la­tions des ri­vières...

Le Petit Journal - L'hebdo du Lot-et-Garonne - - LA UNE -

"C'est im­pres­sion­nant" ex­plique ce pê­cheur tran­quille. "Ils mangent trop de pois­sons qui de­viennent de plus en plus rares" af­firme Sé­bas­tien et il sait de quoi il parle...

Ce lun­di soir, au alen­tour de 20 heures, un pê­cheur “afi­cio­na­do”, Sé­bas­tien Mil­hau, a pê­ché des quais de la mai­rie, un sandre d’ex­cep­tion, de 1,05 mètre et de 5,125 kg, il au­rait dix ans d’âge.

Un ex­ploit quand on sait que ce pois­son car­nas­sier très pri­sé, pré­sent dans les eaux de la ri­vière Lot y est de plus en plus rare. “La faute aux silures très nom­breux en cette par­tie de la ri­vière”. Sé­bas­tien en a pé­ché 36 de­puis le dé­but de la sai­son. “C’est im­pres­sion­nant” ex­plique ce pê­cheur loi­sir de pèche tran­quille. “Ils mangent trop de pois­sons qui de­viennent de plus en plus rares” af­firme Sé­bas­tien qui sait de quoi il parle. En ef­fet notre pê­cheur loi­sir va pra­ti­que­ment toutes les fins d’après mi­di et jus­qu’à la nuit, lan­cer la “ca­ne­bière”, tou­jours rive droite du Lot, du port La­lande, à la cale et sous la mai­rie jus­qu’au vi­rage du Lot. Et il constate la di­mi­nu­tion des pois­sons. Sé­bas­tien pêche l’an­guille à la sai­son, il note soi­gneu­se­ment ses prises sur le car­net ré­gle­men­taire four­ni par la fé­dé­ra­tion de pêche et ré­cla­mé par les gardes lors des contrôles. Mais sa pas­sion c’est la pêche aux car­nas­siers, Sandre, bro­chets, perche, black bass, une pêche dif­fi­cile pour la­quelle il faut bien se pré­pa­rer. Il dé­bute chaque soir par d’abord la pêche de vifs, pe­tits pois­sons blancs, gar­dons, brèmes, ablettes, qui ser­vi­ront d’ap­pâts vi­vants. Il monte une ligne en dé­bu­tant par un câble d’acier où il ac­croche son tri­dent et le vif. Il noue son mon­tage à une ligne en car­bone tres­sée. C’est so­lide, et si un gros si­lure à la mau­vaise idée de mordre, la ba­taille se­ra égale. Et Sé­bas­tien, en tee shirt Can­ta­gri, est prêt pour ta­qui­ner ses amis, les car­nas­siers du Lot.

La belle pièce dans les bras de Sé­bas­tien le pé­cheur

Les pas­sants cu­rieux ad­mirent le sandre d’ex­cep­tion

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.