Sen­si­bi­li­ser aux dé­pla­ce­ments verts

Le Petit Journal - L'hebdo du Lot-et-Garonne - - LA UNE -

Al’oc­ca­sion de la Se­maine eu­ro­péenne de la mo­bi­li­té, L’as­so­cia­tion Au Fil des Séounes, or­ga­ni­sait sa jour­née an­nuelle « Tous éco­mo­biles ! » le 22 Sep­tembre der­nier du Bou­le­vard Car­not à la Place Cas­tex, en pré­sence d’une tren­taine de bé­né­voles ain­si que de Ra­dio Bulle et de Ra­dio

Es­poir, en col­la­bo­ra­tion avec la Ré­gion Nou­velle-Aqui­taine , le Con­seil dé­par­te­men­tal et le REAAP 47.

Cette ma­ni­fes­ta­tion fa­mi­liale sen­si­bi­lise les ci­toyens aux dé­pla­ce­ments verts. Le concept d’ éco­mo­bi­li­té est ap­pa­ru après les crises de l’éner­gie et du ré­chauf­fe­ment cli­ma­tique. Il en ap­pelle aux res­pon­sa­bi­li­tés in­di­vi­duelles pour pol­luer le moins pos­sible et mettre le porte-mon­naie à la diète ! Sa­viez-vous qu’un bus peut trans­por­ter, en pas­sa­gers, l’équi­valent de 40 à 50 voi­tures ? Si ce moyen de tran­sport est plé­bis­ci­té dans des grandes mé­tro­poles comme Tou­louse ou Bor­deaux, il peine à se dé­mo­cra­ti­ser sur des villes moyennes où les usa­gers res­tent très at­ta­chés à leur vé­hi­cule, sou­vent per­çu comme un mo­teur so­cial. Cer­tains per­sistent à pen­ser que le bus n’ est des­ti­né qu’aux per­sonnes âgées, aux jeunes et aux plus mo­destes. Mais le coût des tran­sports reste très at­trac­tif (comp­ter 19 eu­ros par mois pour des dé­pla­ce­ments à vo­lon­té sur toutes les lignes de l’Ag­glo­mé­ra­tion d’Agen) même si le « hic » res­tant l’ab­sence de bus les di­manches, les jours fé­riés et après 20 heures. Hors, la voi­ture, si elle pré­sence l’avan­tage de se dé­pla­cer à l’heure de son choix, n’en reste pas moins une Gar­gan­tua des temps mo­dernes, une dé­vo­reuse d’es­sence et de temps. En mi­lieu ur­bain, le vé­lo est le moyen de tran­sport le plus ra­pide sur des dé­pla­ce­ments courts (dis­tances in­fé­rieures à 6 ki­lo­mètres).

1KM=1/4 HEURE À PIED

Il ne faut qu’un quart d’heure pour par­cou­rir un ki­lo­mètre en ville, sa­chant qu’en plus, la marche à pied est bonne pour la san­té – le coeur sur­tout – , per­met­tant, par ailleurs, une meilleure ges­tion du stress mais un quart des tra­jets en voi­ture font pour­tant moins de... un ki­lo­mètre !Hum... L’as­so­cia­tion Vé­loCi­té en Age­nais pro­meut l’usage de la bi­cy­clette en ville. Par­mi les pro­jets en vue, ce­lui de par­ve­nir à mieux ga­rer son vé­lo et d’ac­qué­rir de bons ar­ceaux, en es­pé­rant que des zones comme O’Green, Agen Sud et le bou­le­vard de la Li­ber­té se­ront pro­chai­ne­ment bien équi­pées ! Il est dé­sor­mais pos­sible d’uti­li­ser un vé­lo car­go pour trans­por­ter jus­qu’à... 80 ki­los de courses !

ROU­LER SO­LAIRE

Tout aus­si im­pres­sion­nant, le tan­dem trike élec­trique ali­men­té au so­laire de Ma­rion, in­gé­nieure agro­nome et Ro­bin, in­gé­nieur aé­ro­nau­tique. Leur vé­lo cou­ché à trois roues sup­portent des pan­neaux so­laires. So­lar’hythm – The Po­si­tive

Ener­gy tour (pro­jet à éner­gie po­si­tive) vise à sen­si­bi­li­ser les per­sonnes aux en­jeux éner­gé­tiques. Après un Agen-Vannes du 3 au 13 sep­tembre 2017 en par­tant du ca­fé-vé­lo, les deux aven­tu­riers se sont ren­dus dans les îles de Mau­rice, Sey­chelles, Co­mores et Ma­da­gas­car, à la de­mande de la Com­mis­sion de l’Océan In­dien, pour ren­con­trer des écoles et ex­pli­quer aux élèves le fonc­tion­ne­ment de leur tan­dem trike so­laire, leur par­ler des avan­tages de l’éner­gie so­laire... une belle aven­ture hu­maine peu­plée de « beau­coup de ren­contres, beau­coup de cu­rio­si­té » ex­plique Ma­rion. «

Les gens ont tous une sen­si­bi­li­té dif­fé­rente. Beau­coup d’éner­gie fos­sile est uti­li­sée et im­por­tée à 100 % sur les îles de l’Océan In­dien qui ne sont pas du tout au­to­nome en éner­gie » dé­plore l’in­gé­nieure agro­nome.

RE­CY­CLER, UN GESTE RES­PON­SABLE ET CRÉA­TIF

Bonne nou­velle mal­gré tout : le vé­lo a la côte et est même plu­tôt ten­dance ! Tant et si bien que Del­phine De­ro­sais, cou­tu­rière, s’est mise à cus­to­mi­ser des vé­los – dont ce­lui de sa fille Li­la – à l’aide de tis­sus, de bou­tons, de laines, de jouets, de fils de fer, de perles, de cailloux... des pe­tits bi­joux pour rou­ler doux. « J’ai tou­jours à l’es­prit de mettre un peu de fan­tai­sie

dans plein de choses » avoue cette jeune « sty­liste » pour deux-roues et conteuse pour en­fants qui a pour ha­bi­tude, « de tra­vailler pas mal avec

des ma­rion­nettes ». Aman­dine Es­cof­fon, fi­dèle au poste, a trans­por­té sa ma­ro­qui­ne­rie re­cy­clée. Ain­si, chambre à air de trac­teur, bâche pu­bli­ci­taire, pièces mé­tal­liques.. se trans­forment en blague à ta­bac, sa­coche avant de vé­lo, por­te­clé, porte-mon­naie, sac à main, bra­ce­lets, boucles d’oreilles, étuis à cou­teaux, trousse, cein­ture pour ou­tils... La de­mande la plus in­so­lite d’un client ? Celle de réa­li­ser... un cor­net de frites !

Cette nou­velle jour­née très fré­quen­tée, au­ra per­mis aux usa­gers de por­ter un nou­veau re­gard sur les dé­pla­ce­ments doux qui n’oc­ca­sionnent au­cun désa­gré­ment pour la pla­nète et de faire prendre conscience que le mo­der­nisme em­pri­sonne par­fois au lieu de nous ai­der à dé­ployer nos ailes de li­ber­té éco­mo­bile et de « rou­ler » pour un en­vi­ron­ne­ment plus sain par res­pect pour les gé­né­ra­tions fu­tures. N’ou­blions ja­mais que « nous n’hé­ri­tons pas de la terre de nos an­cêtres, nous l’em­prun­tons à nos en­fants » (pro­verbe in­dien, at­tri­bué à An­toine de Saint-Exu­pé­ry).

Tél. : 05 53 95 12 99 / Cour­riel : in­fo@au­fil­des­seounes.fr

Pro­jet So­lar’Hythm : http://www.po­si­ti­ve­ner­gy­tour.com/

Le concept d'éco­mo­bi­li­té est ap­pa­ru après les crises de l'éner­gie...

Ma­rion et Ro­bin sur leur tan­dem trike so­laire

Isaïe tes­tant un vé­lo cou­ché

Li­la a vou­lu tes­ter le fau­teuil rou­lant. Pas évident, n’est-ce pas ?

L’as­so­cia­tion Ve­lo­cite en Age­nais pro­meut l’uti­li­sa­tion de la bi­cy­clette en mi­lieu ur­bain

Aman­dine Es­cof­fon confec­tionne des pièces de ma­ro­qui­ne­rie re­cy­clées

Li­la, fille de Del­phine, pos­sède son propre vé­lo cus­to­mi­sé !

Del­phine De­ro­sais a cus­to­mi­sé son vé­lo!

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.