Le mo­def a ren­con­tré le mi­nistre

Le Petit Journal - L'hebdo du Lot-et-Garonne - - DÉPARTEMENT -

Le Mo­def Na­tio­nal a ré­pon­du à l’in­vi­ta­tion du Mi­nistre de l’Agri­cul­ture et de l’Ali­men­ta­tion. Sa dé­lé­ga­tion se com­po­sait de Jean Mou­zat Pré­sident du Mo­def, Isa­belle Dau­greilh Vice-Pré­si­dente et Pierre Tho­mas Se­cré­taire Gé­né­ral. Ce pre­mier contact a per­mis aux re­pré­sen­tants des agri­cul­teurs que nous sommes d’ex­po­ser au Mi­nistre Mon­sieur Di­dier Guillaume dif­fé­rents sujets ma­jeurs sur la si­tua­tion dans notre pays. D’abord les EGA, qui pour l’ins­tant mal­gré un sou­tien mé­dia­tique très fort n’ont pas per­mis le moindre fré­mis­se­ment des prix pro­po­sés aux agri­cul­teurs. Le Mo­def a sou­li­gné son exi­gence et l’im­pé­rieuse né­ces­si­té de voir toutes les pro­duc­tions ré­mu­né­rées à leur juste va­leur dans la re­mar­quable di­ver­si­té de l’Agri­cul­ture fran­çaise. Le Mo­def a bien évi­dem­ment abor­dé les pro­blèmes d’ac­tua­li­té :

La ca­tas­trophe qui a du­ra­ble­ment frap­pée le dé­par­te­ment de l’Aude,

Le ter­rible épi­sode de sé­che­resse qui sé­vit sur la ma­jo­ri­té du pays. Le Syn­di­cat des ex­ploi­tants fa­mi­liaux de­mande une in­dem­ni­sa­tion ca­la­mi­tés agri­coles par le biais du Fonds Na­tio­nal de Ges­tion des Risques en Agri­cul­ture (FNGRA). Mon­sieur le Mi­nistre nous a as­su­ré des me­sures concrètes dans les pro­chains jours… Il a été por­té à la connais­sance de Mon­sieur Guillaume la plus grande pré­ca­ri­té dans la­quelle vivent de nom­breux agri­cul­teurs ac­cu­lés dans une si­tua­tion de faillite. La PAC 2020 a fait l’ob­jet d’un échange im­por­tant. Nous avons exi­gé que l’en­ve­loppe eu­ro­péenne dé­diée à l’Agri­cul­ture ne soit pas di­mi­nuée et bien au contraire, confor­tée, avec une meilleure ré­par­ti­tion des aides, per­met­tant de re­dy­na­mi­ser l’Agri­cul­ture fa­mi­liale, une Agri­cul­ture au ser­vice des Hommes (pay­sans et consom­ma­teurs) et des ter­ri­toires. En ce qui concerne les re­traites, Mon­sieur le Mi­nistre nous a as­su­ré avoir conscience de la fai­blesse des re­traites agri­coles. Nous l’avons pré­ve­nu de nos exi­gences sur le su­jet et rap­pe­lé que nous se­rons in­trai­tables sur un éven­tuel com­pro­mis : 1200 € par mois est pour nous la seule pro­po­si­tion ac­cep­table ! Le Mo­def conti­nue­ra dans sa lutte pour dé­fendre les in­té­rêts des agri­cul­teurs et res­te­ra at­ten­tif sur les pro­chaines me­sures annoncées par le mi­nis­tère de l’Agri­cul­ture et de l’Ali­men­ta­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.