Un nou­veau champ de ba­taille

Humour

Le Petit Journal - L'hebdo du Pays Toulousain - - Politique -

En France il n’est su­jet qui ne soit source de que­relle. Té­moin en est la polémique au­tour de la ré­forme de l’or­tho­graphe. dans les nou­veaux pro­grammes sco­laires. Le syn­di­cat étu­diant de droite UNI a même lan­cé une pé­ti­tion. Pour­tant c’est dès 1990 que le Con­seil su­pé­rieur de la langue fran­çaise a pré­co­ni­sé de “nou­velles rec­ti­fi­ca­tions or­tho­gra­phiques” et c’est le 28 août 2008 (sous la droite) que le bul­le­tin of­fi­ciel in­dique clai­re­ment “pour l’en­sei­gne­ment de la langue fran­çaise, le pro­fes­seur tient compte des rec­ti­fi­ca­tions de l’or­tho­graphe”.

Cha­cun de­vrait lire ou re­lire les lignes sui­vantes : “Mon­sieur Col­bert qui es­toit de l’Aca­dé­mie, & qui de­si­roit fort de voir le Dic­tion­naire ache­vé, es­tant per­sua­dé comme l’ont es­té les plus sages Po­li­tiques, que ce qui sert à for­mer l’Elo­quence contri­buë beau­coup à la gloire d’une Na­tion; Peu de temps aprés qu’il eut es­té re- ceu dans cette Com­pa­gnie, il y vint sans qu’on l’y at­ten­dist, pour estre tes­moin de la maniere dont on tra­vailloit. Il y ar­rive lors qu’on re­voyoit le mot, AMY, & comme il fal­loit avant toutes choses re­gler la dé­fi­ni­tion de ce mot, il vit com­bien il s’es­le­va de dif­fi­cul­tez avant que d’en conve­nir. On de­man­da si le mot d’AMY sup­po­soit une Ami­tié re­ci­proque; c’est-à-dire, si un homme pou­voit estre ap­pel­lé l’AMY d’un autre qui n’au­roit pas les mesmes sen­ti­mens pour luy.” Elles sont un court ex­trait de la pré­face du pre­mier dic­tion­naire de l’Aca­dé­mie fran­çaise (1694).

Au pas­sage on peut consta­ter l’in­exis­tence de l’ac­cent cir­con­flexe. D’ailleurs les cor­rec­teurs d’or­tho­graphe ont dé­jà consa­cré sa dis­pa­ri­tion sur le i. Ain­si le toit de la cime tom­bé sur l’abîme s’est to­ta­le­ment abî­mé au fond de l’abime.

Alors, grafe?

in­tan­gible,

l’or­to-

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.