La nou­velle vie de l’an­cien sé­choir à briques

Le Petit Journal - L'hebdo du Pays Toulousain - - FRONTONNAIS -

Di­manche 25 juin, ce n’est pas de l’an­cien sé­choir à briques que ve­nait la forte cha­leur mais bien la ca­ni­cule ! A mi­di, c’est sous un grand so­leil qu’une cen­taine de per­sonnes a par­ti­ci­pé à l’inau­gu­ra­tion du sé­choir à briques res­tau­ré.

Da­tant de 1842, ce pa­tri­moine lo­cal re­pré­sente la mé­moire éco­no­mique du glo­rieux pas­sé de la com­mune. De­puis plu­sieurs mois dé­jà, afin de le sau­ver (alors que sa toi­ture me­na­çait) et pour lui re­don­ner un rôle, la Mai­rie avait lan­cé une sous­crip­tion au­près de la Fon­da­tion du Pa­tri­moine. Pour li­mi­ter les coûts des tra­vaux, il n’y a pas eu de res­tau­ra­tion to­tale mais une com­bi­nai­son entre res­tau­ra­tion et ré­no­va­tion. La toi­ture a été re­faite en par­tie avec les ma­té­riaux de l’époque ré­cu­pé­rés sur place et des ma­té­riaux d’au­jourd’hui.

Ni­veau bud­get, sur les 120 000 eu­ros né­ces­saires, 40 000 pro­viennent de l’Etat, 40 000 des fonds eu­ro­péens via le PETR (Pôle d’Equi­libre Ter­ri­to­rial et Ru­ral),15 000 eu­ros de la com­mune, 10 000 eu­ros de dons via la Fon­da­tion du Pa­tri­moine et 5000 eu­ros d’une ré­serve par­le­men­taire. Pour inau­gu­rer la nou­velle vie de l’an­cien sé­choir à briques, on no­tait la pré­sence de Ghis­laine Ca­bes­sut (Maire de Bou­loc et Conseillère Dé­par­te­men­tale) mais aus­si de Di­dier Cu­jives (Pré­sident du Pôle d’Equi­libre Ter­ri­to­rial et Ru­ral et Pré­sident du Co­mi­té Dé­par­te­men­tal du Tou­risme). Ce der­nier se ré­jouis­sait de la concré­ti­sa­tion d’un pre­mier dos­sier sou­te­nu par les fonds eu­ro­péens ob­te­nus par l’in­ter­mé­diaire des com­pé­tences du PETR (qui suc­cède au Pays To­lo­san). Même sa­tis­fac­tion du cô­té de Guy Nav­let, conseiller mu­ni­ci­pal dé­lé­gué, qui a sui­vi le pro­jet. Il com­men­tait pour nous : « l’idée n’était pas de re­ta­per pour re­ta­per mais bien d’in­té­grer ce pa­tri­moine dans le centre bourg ». Et de faire un rap­pel his­to­rique : « A l’époque où le sé­choir était dé­dié aux briques, Bou­loc comp­tait 700 âmes. Dé­sor­mais, c’est une pe­tite ville de bien­tôt 5000 ha­bi­tants qui va le re­dé­cou­vrir » !

Der­rière le sé­choir, le lotissement des Tui­le­ries va bien­tôt voir le jour avec plus d’une cen­taine de lo­ge­ments. Une liai­son douce pour­rait lui don­ner un ac­cès di­rect au centre bourg. Bref, les en­jeux d’har­mo­ni­sa­tion ne manquent pas, comme le confirme Guy Nav­let : « Nous vou­lons en faire un lieu in­ter­gé­né­ra­tion­nel pour que les ha­bi­tants, les jeunes (qui ont par­ti­ci­pé à conce­voir le mo­bi­lier sur place), les an­ciens ou en­core les ran­don- neurs puissent s’y re­trou­ver ». Le sé­choir et son jar­din ac­cueille­ront ain­si une zone de pique-nique ou­verte avec un bar­be­cue, des jeux pour en­fants mais aus­si une note cultu­relle et mu­si­cale.

En at­tendent ces pro­chains dé­ve­lop­pe­ment, l’heure était à la fête et aux ani­ma­tions en cette jour­née d’inau­gu­ra­tion. Après avoir dé­gus­té un che­vreuil à la broche of­fert par les chas­seurs, Chris­tophe Le­roux de l’Har­mo­nie du Fron­ton­nais, Jean-Luc Zam­ba­no (conteur), l’ARHB avec une ex­po­si­tion, le CAUE avec l’ani­ma­tion diag­nos­tic en mar­chant et les filles de l’AAI avec la fa­bri­ca­tion de mo­bi­lier ont don­né du rythme à la suite de la jour­née où cha­cun a pris le temps de res­ter dis­cu­ter… à l’ombre du sé­choir.

La nou­velle char­pente

Un re­pas convi­vial

Le sé­choir ré­no­vé

Ma­dame le Maire

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.