La pé­niche de La Ré­pu­blique en Marche Oc­ci­ta­nie a fait étape en Haute-Ga­ronne

Le Petit Journal - L'hebdo du Pays Toulousain - - Economie -

Le mou­ve­ment La Ré­pu­blique en Marche Oc­ci­ta­nie a choi­si une ma­nière des plus ori­gi­nales de ren­con­trer des ci­toyens : une pé­niche qui na­vigue pen­dant un mois, de Port Lau­ra­gais à Aigues Mortes, sur 950 km de ca­nal du Mi­di par­se­més de 195 écluses. Nous l’avons sui­vie lors de son pas­sage en Haute-Ga­ronne les 4 et 5 oc­tobre der­niers.

Une pé­niche pour re­lier les ter­ri­toires

Au­jourd’hui, ils sont 6 mar­cheurs à bord : les per­ma­nents Jacques, Syl­vie et Mi­chel le ca­pi­taine ac­com­pa­gnés pour ces étapes par Serge, Hé­lène et Anne-Ma­rie.Ils sont ani­ma­teurs de co­mi­tés lo­caux, ré­fé­rents dé­par­te­men­taux ou sim­ple­ment adhé­rents mo­ti­vés de La Ré­pu­blique En Marche, is­sus de tous les dé­par­te­ments d’Oc­ci­ta­nie. Ma­thieu Se­gur, co­or­di­na­teur En Marche Oc­ci­ta­nie ex­plique : « Le pro­jet de cette pé­niche, c’est de créer du lien entre les ter­ri­toires et se rap­pro­cher des ci­toyens ». Mi­chel Hen­ry, le ca­pi­taine du ba­teau com­plète : « Il s’agit aus­si de re­lier et coa­gu­ler les mar­cheurs entre eux ».

Le mou­ve­ment est par ailleurs bien im­plan­té sur la ré­gion puisque sur les 49 dé­pu­tés d’Oc­ci­ta­nie, 35 sont membres du groupe LREM à l’As­sem­blée na­tio­nale.

A Ra­mon­ville, au­tour des élec­tions eu­ro­péennes et mu­ni­ci­pales

En fin d’après-mi­di, la pé­niche LREM Oc­ci­ta­nie a été cha­leu­reu­se­ment ac­cueillie par les ani­ma­teurs ra­mon­vil­lois Jür­gen Knöd­sle­der et Syl­vie Brot, ain­si que la dé­pu­té de la cir­cons­crip­tion San­drine Mörch.

Jen­ni­fer Cour­tois-Pe­ris­sé, mai­rie de Rieumes, conseillère ré­gio­nale et membre du bu­reau exé­cu­tif du par­ti, est ve­nue pré­sen­ter les joies et dif­fi­cul­tés d’avoir été élue, maire d’une com­mune ru­rale de 3600 ha­bi­tants, à tout juste 29 ans. Elle ex­plique sa réus­site : « une équipe d’élus in­ves­tis au­tour d’une vo­lon­té de dé­ve­lop­per notre com­mune, d’at­ti­rer de nou­veaux ha­bi­tants qui au­raient pu s’ins­tal­ler en ville, leur four­nir des ser­vices et des bu­reaux en mi­lieu ru­ral . C’est l’idée des tiers lieux, une fa­çon avec nos moyens mo­dernes de faire re­ve­nir de l’ac­ti­vi­té sur nos ter­ri­toires ». Mais la jeune maire est aus­si une femme et mère de fa­mille : « Fai­sant par­tie des 13% maires femmes de com­munes de plus de 1000 ha­bi­tants et 18% des vice-pré­si­dentes d’in­ter­com­mu­na­li­té, je ne me sa­tis­fais pas de cette si­tua­tion. Les femmes doivent s’en­ga­ger et cas­ser le pla­fond de verre ».

Quant à Jür­gen Knöd­sle­der, ré­fé­rent du pôle Eu­rope du mou­ve­ment en Hau­teGa­ronne, il est ve­nu re­cueillir, à l’aide d’un ca­hier, « ce que les per­sonnes at­tendent de leur fu­tur dé­pu­té eu­ro­péen ». A l’is­su de l’étape Ra­mon­vil­loise, il a sym­bo­li­que­ment trans­mis le ca­hier à son ho­mo­logue du Tarn-et –Ga­ronne qui pour­suit le pé­riple sur la pé­niche. En fin de par­court ce ca­hier se­ra re­mis aux can­di­dat aux élec­tions Eu­ro­péennes.

A Tou­louse, sur le thème de la po­lice de sé­cu­ri­té du quo­ti­dien

Mi­ckaël No­gal, dé­pu­té de la 4ème cir­cons­crip­tion de Haute-Ga­ronne, a pro­po­sé un dé­bat sur la thé­ma­tique de la sé­cu­ri­té, no­tam­ment la mise en place de la po­lice de sé­cu­ri­té du quo­ti­dien. Le voyage de la pé­niche se pour­suit en­core pen­dant 15 jours. Un compte-ren­du se­ra trans­mis aux ins­tances na­tio­nales du par­ti mais le ré­seau se tisse d’ores et dé­jà. Pour la pe­tite his­toire, à la lec­ture de notre ar­ticle dans l’édi­tion pré­cé­dente an­non­çant l’ar­ri­vée de la pé­niche, un fi­dèle lec­teur a de­man­dé à être mis en re­la­tion avec les or­ga­ni­sa­teurs.

A Ra­mon­ville, sur le thème des élec­tions eu­ro­péennes et mu­ni­ci­pales, avec la dé­pu­tée San­drine Mörch

Au port Saint-Sau­veur, Mi­ckael No­gal pré­sente la po­lice de sé­cu­ri­té du quo­ti­dien (© LREM Oc­ci­ta­nie)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.